ACTUALITÉS

Cycle de conférences
Dès le 23 mars et durant tout le printemps, DéFI organise des « États généraux de la Santé »
Le jeudi 18 mars 2021

La crise Covid a amené les citoyens et les politiques à réfléchir à notre relation avec le secteur et les métiers de la Santé. Depuis des décennies, la Sécurité sociale et les soins de santé figurent parmi les acquis et les fiertés des Belges, au point qu’ils sont devenus des évidences auxquelles nous n’avons pas accordé suffisamment d’importance.

Si la qualité et l’investissement extraordinaires des personnels de la santé ne sont plus à démontrer, la crise sanitaire a montré qu’ils sont peu valorisés. La pandémie et sa gestion ont mis en lumière de manière paroxystique :
– les désinvestissements progressifs effectués dans les soins de santé ;
– les pénuries dans de nombreuses filières de la santé ;
– la complexité générée par la répartition des compétences entre les différents niveaux de pouvoir.

Dès le début de la crise (en 2020), DéFI a appelé à l’organisation d’« États généraux de la Santé » visant à réunir acteurs du secteur et décideurs politiques, afin de tirer les enseignements de cette crise et réfléchir à une meilleure organisation des soins de santé, en concertation avec les professionnels.

A la pointe de la problématique depuis un an et à l’écoute des métiers de terrain, DéFI a décidé, en collaboration avec le Centre d’études Jacques Georgin, de convoquer ses propres « États-généraux de la Santé » sous la forme d’un cycle de cinq conférences-débats en ligne, mêlant experts de la Santé, acteurs de terrain, personnalités du monde académique et représentants de DéFI.

Durant tout le printemps, ces événements poseront les questions suivantes :

Au travers de ces cinq questions seront abordées de nombreuses inquiétudes apparues tout au long de cette crise :

  • la revalorisation des métiers de la santé et notamment des acteurs du secteur paramédical ;
  • les conditions de travail de ces métiers ;
  • la problématique des quotas Inami et de la formation ;
  • le sous-financement et le désinvestissement dans la santé ;
  • la défédéralisation / refédéralisation des soins de santé ;
  • les politiques de prévention à Bruxelles et en Wallonie ;
  • le prix des médicaments ;
  • les reports de soins et le dépistage ;
  • l’organisation, le financement et le manque de personnel des maisons de repos et des maisons de repos et de soins ;
  • la question de l’aide à domicile et des aidants-proches ;
  • les réponses à donner sur le plan de la santé mentale ;
  • etc.

Ces conférences-débats se tiendront en ligne durant 5 mardis (à partir de 18 heures). Elles seront accessibles en direct sur la page Facebook du parti et en différé sur notre chaîne YouTube.

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Mobilité Pouvoirs locaux Santé Social Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
DéFI Wallonie demande une diminution du coût de l’abonnement TEC pour les moins de 25 ans
Mobilité DéFI Wallonie demande une diminution du coût de l'abonnement TEC pour les moins de 25 ans
Réouverture de l’Horeca, les bourgmestres DéFI réagissent
CODECO Réouverture de l’Horeca, les bourgmestres DéFI réagissent
Des tests de mobilité qui pourraient isoler Bruxelles
mobilité Des tests de mobilité qui pourraient isoler Bruxelles
Centre de distribution urbain : un projet à faible valeur ajoutée qui n’améliore ni l’emploi, ni l’activité économique
Charleroi Centre de distribution urbain : un projet à faible valeur ajoutée qui n’améliore ni l’emploi, ni l’activité économique