ACTUALITÉS

Fédération Wallonie-Bruxelles
Des chèques sports et un élargissement du fonds d'urgence pour soutenir le sport amateur
Le dimanche 24 mai 2020

Michaël Vossaert, député à la Fédération Wallonie-Bruxelles et les échevins des sports DéFI : Eric Bott (Woluwe-Saint-Lambert), Eloïse Defosset (Auderghem) et Maklouf Galoul (Fleurus) mettent sur la table du gouvernent de la Fédération 2 propositions pour soutenir dans l’urgence le sport amateur pendant cette crise covid 19.

Élargir le fonds d’urgence en FWB

L’objectif de ce fonds est d’apporter un soutien aux secteurs de la Fédération Wallonie-Bruxelles et aux opérateurs dont la viabilité financière pourrait être mise en péril par des mesures de restrictions et de confinement.
Dans cette enveloppe, 124.000 euros seront exclusivement réservés aux fédérations reconnues. La somme de 3,876 millions d’euros est donc réservée aux clubs sportifs affiliés aux fédérations sportives reconnues.

Similaires aux autres secteurs relevant de la Fédération Wallonie-Bruxelles, les principes généraux sont les suivants, tant pour les fédérations sportives que les clubs :

  • démontrer le manque ou l’absence de trésorerie ;
  • démontrer la causalité entre les difficultés de trésorerie et les problèmes et mesures de confinement adoptés par le CNS ;
  • démonter la perte de revenus nets liée à des activités et des organisations prévues entre le 13 mars et le 14 juin 2020.

L’aide ne sera pas allouée sur une base forfaitaire, certains ayant été plus touchés que d’autres, certaines structures étant plus importantes que d’autres. L’aide sera plafonnée au deux tiers des pertes nettes des bénéficiaires éligibles.

Propositions :

  • Simplifier l’accès à ce fonds pour les clubs et les fédérations par le centre de conseil du sport et l’AISF
  • Élargir ce fonds aux clubs et associations non-reconnues par l’ADEPS qui s’engageront dans un processus de reconnaissance (exemple : les ASBL organisatrices d’activités extrascolaires et de stages ) / clubs avec membres (diplôme adeps).

Introduire un chèque « sport » pour la période d’été

De nombreux parents demandent une partie du remboursement des cotisations payées pour la saison sportive ou une réduction sur l’inscription de la future saison.
Pour soutenir l’inscription aux stages d’été et aux inscriptions dans les clubs, une série de moyens sont mobilisés. Les communes octroient des chèques sports et la fédération Wallonie- Bruxelles avait mis en place ce dispositif jusqu’à l’année 2009. A l’époque le droit de tirage était de 2.025.000 euros.
Ce qui représentait 3 616 chèques distribués dont valeur faciale différait : il y a 1 209 chèques à cinq euros, 943 chèques à dix euros et 1 464 chèques à vingt euros.

Dans ce contexte de crise, il est important de venir en aide aux citoyens impactés par la crise et également permettre au club de palier des problèmes de trésorerie.
Nous proposons un chèque sport ‘covid19’. Ce moyen financier d’une période de validité limitée doit permettre aux parents de réserver une inscription à un stage d’été ou au paiement de l’acompte d’une inscription dans un club sportif. Cet outil doit être un vrai coup de pouce pour les deux parties (clubs et parents).

Bénéficiaires :

  • Indépendants bénéficiant d’un droit passerelle
  • Chômeurs économiques pendant la crise covid 19

Ces chèques d’une valeur de maximum 50 € seraient valables uniquement auprès des clubs reconnus par l’ADEPS du 1er juillet au 1er octobre.

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Mobilité Pouvoirs locaux Santé Social Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
Charleroi : pour une Ville créative et apaisée
Charleroi Charleroi : pour une Ville créative et apaisée
« Une concertation avec le monde de la nuit pour une relance cet été encore »
déconfinement "Une concertation avec le monde de la nuit pour une relance cet été encore"
Les Bruxellois ont voté pour deux nouvelles applications mobilité
Région bruxelloise Les Bruxellois ont voté pour deux nouvelles applications mobilité
L’extrême droite et la droite flamandes s’allient pour mépriser une nouvelle fois les droits des femmes
dépénalisation de l'ivg L'extrême droite et la droite flamandes s'allient pour mépriser une nouvelle fois les droits des femmes