Energie
Le délestage électrique prévu pour le mois de janvier 2017
Le mardi 7 février 2017

Selon la presse et la Ministre fédérale de l’énergie, la Belgique est plus proche que jamais d’un risque de délestage électrique en ce mois de janvier 2017, et plus précisément pour le jeudi 19 janvier. Ce danger se précise lorsqu’il fait très froid, ce qui sera le cas dans les jours et les semaines qui viennent. Selon les spécialistes, le problème viendra surtout de la France qui va connaître une vague de grand froid. Elle importera alors un maximum d’électricité, nous privant par la même occasion de la possibilité de le faire. Notre réseau électrique sera dès lors proche de ses limites et de nombreux belges pourront être impactés.

Madame la Ministre, en novembre 2016, je vous avais interrogée par écrit sur les risques de délestage et de black-out dont notre pays pourrait être frappé au cours de l’hiver 2016-2017. A ce moment, selon la Ministre de l’Energie Marghem, la plus grande vigilance s’imposait suite à des tensions sur les marchés internationaux de l’électricité. Cette situation s’expliquait à travers divers facteurs tels que l’arrêt des réacteurs nucléaires belges Doel 3 et Tihange 1 ainsi que l’arrêt de 20 réacteurs en France, mettant le marché de l’électricité en Belgique sous pression. En conséquence, si une vague de froid survenait, l’électricité risquerait d’être insuffisante. Nous serions à la merci du moindre incident et Il faudra alors procéder à des délestages pour éviter un blackout.

Ce risque étant proche de se concrétiser, je souhaiterais vous poser les questions suivantes :

  1. En novembre 2014, vous avez activé la campagne de sensibilisation On-Off avec le Fédéral et les deux autres régions. Il s’agissait de rendre le consommateur actif dans le risque de pénurie d’électricité, en l’incitant à diminuer sa consommation électrique. Actuellement, cette campagne est inactive et le public n’est plus sensibilisé. Or, les expériences internationales montrent qu’une campagne d’envergure auprès des consommateurs pour réduire la puissance électrique au bon moment s’avère très efficace et bien moins coûteuse. Pouvez me dire quelles sont les raisons de cette inaction et si des contacts entre ministres de l’énergie ont eu lieu ? Une réactivation de la campagne est-elle à l’ordre du jour ?
  2. Un deuxième point a trait à la solidarité de la Région bruxelloise qui sera, à quelques malheureuses exceptions, non impactée. On peut légitimement se poser la question alors que notre Région a mis en place des initiatives énergivores du type « Bright Brussels Winter», c’est-à-dire un parcours lumineux de grande ampleur le long de la petite ceinture, et ceci pendant la période critique de décembre à février 2017. Comment réagissez-vous face à ce type d’initiative et pourriez-vous me préciser si notre Région dispose d’un plan d’économie d’électricité ?
  3. Enfin, en cas de problème plus grave et de risque de black-out, quelles sont les mesures mises en place dans notre Région ?

Découvrez : 

Le compte rendu des débats

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
L’intégralité de l’accord du gouvernement bruxellois
Région bruxelloise L'intégralité de l'accord du gouvernement bruxellois
Tous les résultats en Wallonie, à Bruxelles et dans sa périphérie
Résultats Tous les résultats en Wallonie, à Bruxelles et dans sa périphérie
Le lancement le 21 mars 2019 d’une monnaie locale dénommée la ‘Zinne’
Affaires générales Le lancement le 21 mars 2019 d'une monnaie locale dénommée la 'Zinne'
La procédure de classement du Plateau Avijl et le refus de la commune d’Uccle
Aménagement du territoire La procédure de classement du Plateau Avijl et le refus de la commune d'Uccle