ACTUALITÉS

Dégressivité des allocations de chômage
Un obstacle à la formation
Le lundi 24 septembre 2018

La carte blanche publiée dans Le Soir de ce lundi 24 septembre confirme les conclusions des précédentes études, dont celle menée par Bruxelles Formation sur la précarité des stagiaires bruxellois.  La dégressivité des allocations de chômage, introduite par le gouvernement Di Rupo, est inefficace dans la mise à l’emploi des chômeurs. Au contraire, elle augmente la précarité des chercheurs d’emploi car elle est un frein majeur à l’entrée en formation.

« Le principal problème du chômage réside dans le niveau de qualification des chercheurs d’emploi », explique Didier Gosuin, ministre bruxellois de l’Emploi. « 66% des chercheurs d’emploi inscrits chez Actiris n’ont pas leur diplôme du secondaire. Le problème du chômage est donc essentiellement lié à une inadéquation entre les offres d’emploi et les qualifications des chercheurs d’emploi. La solution réside donc dans l’amélioration des compétences qui est le véritable tremplin vers l’emploi. »

« Si le gouvernement fédéral veut maintenir sa position d’accélérer la dégressivité des allocations de chômage, alors il faut assurer le gel total de la dégressivité pour tous ceux qui s’engagent dans un parcours de formation (ce qui n’est pas le cas actuellement). Ce gel de la dégressivité est notre principal argument pour amener les chercheurs d’emploi à développer leurs compétences et trouver un emploi. La dégressivité ne peut être une entrave à la formation mais doit être au contraire un incitant », analyse Didier Gosuin.

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
Prison de Haren : l’opacité du gouvernement fédéral coûtera cher à l’Etat !
région bruxelloise Prison de Haren : l’opacité du gouvernement fédéral coûtera cher à l’Etat !
Olivier Maingain : « Il va falloir faire des économies à la FWB et pour cela il faudra une large majorité »
fédération wallonie-bruxelles Olivier Maingain : « Il va falloir faire des économies dans les institutions francophones et pour cela il faudra une large majorité »
A Fleurus, DéFI fait voter une motion contre l’extrême-droite
hainaut A Fleurus, DéFI fait voter une motion contre l'extrême-droite
Cécile Jodogne regrette la décision des pompiers de quitter la table des négociations syndicales
région bruxelloise Cécile Jodogne regrette la décision des pompiers de quitter la table des négociations syndicales