ACTUALITÉS

Liège
DéFI veut rendre le Palais des Princes-Evêques aux Liégeois
Le jeudi 5 décembre 2019

La Meuse, ce jeudi 5 décembre, relayait la proposition de DéFI d’ouvrir au grand public l’un des joyaux patrimoniaux de la ville de Liège, le palais des Princes-Evêques.

Symbole architectural

Symbole de la Cité ardente, le Palais n’est pas entièrement ouvert au public. En effet, seul la cour intérieure est entièrement libre d’accès. Le palais provincial est lieu soumis à certaines conditions de visite. Difficile donc de profiter de toute la richesse architecturale de l’endroit. François Pottié, conseiller communal, voudrait rendre le palais des Princes-Evêques aux Liégeois. « Notre députée fédérale, Sophie Rohonyi, va porter notre proposition à son niveau. Elle va interrogera bientôt le ministre Koen Geens, qui est à la fois en charge de la Justice et de la Régie des Bâtiments. »

Un projet pas à pas

Même si à terme, le but de DéFI est de rendre l’ensemble du bâtiment davantage accessible aux Liégeois. Dans un premier temps, nous visons un objectif plus réduit : les deux cours. « Des cours intérieures, seule la première est accessible au public. On peut y admirer 60 colonnes, surmontées de chapiteaux richement ornés de figures humaines fantastiques et de masques grotesques. Hélas, elle sert de vulgaire parking pour certains acteurs du monde judiciaire… La seconde cour, qui abrite les anciens jardins du prince-évêque, est inaccessible depuis les années 80. Seuls quelques avocats et magistrats y ont accès. Cette cour intérieure pourrait au moins être ouverte au public quand il n’y a pas de grands procès. Elle pourrait redevenir un lieu vert et calme, au cœur d’un centre urbain très dense. Quant à la cour principale, débarrassée des véhicules qui y stationnent, elle pourrait se transformer en place conviviale. Avec des chaises et des tables, comme on le fait déjà sur d’autres places de la ville. Autre idée, on pourrait l’utiliser lors de manifestations, comme le marché de Noël ou les Fêtes de Wallonie. »

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Pouvoirs locaux Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
DéFI regrette que le parcours d’accueil des primo-arrivants ne soit toujours pas d’application
RÉGION BRUXELLOISE DéFI regrette que le parcours d’accueil des primo-arrivants ne soit toujours pas d’application
Débat à Namur pour la présidence wallonne et présentation du programme pour le secrétariat général
élections internes Débat à Namur pour la présidence wallonne et présentation du programme pour le secrétariat général
« Il est inacceptable que les maternités fassent les frais des économies imposées au secteur des soins de santé »
fermeture de maternités "Il est inacceptable que les maternités fassent les frais des économies imposées au secteur des soins de santé"
“Le peuple serait furieux si nous devions revoter et il aurait raison !”
Fédéral “Le peuple serait furieux si nous devions revoter et il aurait raison !”