ACTUALITÉS

journée mondiale contre l'abandon des animaux
DéFI veut instaurer un permis de détention des animaux à Bruxelles comme il en existe en Wallonie
Le samedi 29 juin 2019

Les différentes associations de défense des animaux et de promotion du bien-être animal (Gaia, Conseil national de protection animale, Ligue royale belge de protection des oiseaux…) ont toutes, dans la perspective des récentes élections, souligné que DéFI était le parti qui rencontrait le plus de préoccupations en matière de bien-être animal.

A l’occasion de la Journée mondiale contre l’abandon des animaux, DéFI rappelle qu’il plaide pour une modification du Code civil afin de le mettre en conformité avec la loi sur le bien-être animal qui, en Wallonie et à Bruxelles, où elle a été largement soutenue par DéFI, considère l’animal comme un être vivant doué de sensibilité.

DéFI souhaite lutter contre l’abandon des animaux par des mesures préventives. DéFI souhaite poursuivre plus efficacement encore la politique de stérilisation des chats domestiques notamment via la mise à disposition d’incitants financiers pour les communes afin d’éviter à 10.000 chats d’être euthanasiés par an, faute de place dans les refuges. Dans le même ordre d’idées, DéFI souhaite aussi endiguer les abandons et mauvais traitements par l’instauration d’un permis de détention à Bruxelles. A l’instar du permis instauré en Région wallonne,  tout citoyen obtiendrait ce permis de détention gratuit et obtenu sans examen. Toutefois, toute personne ayant maltraité un animal pourrait voir son autorisation retirée par l’administration de Bruxelles-Environnement. La base de données des « interdits » permettra aux contrôleurs de Bruxelles-Environnement de surveiller ces personnes et de leur confisquer les animaux en cas de récidive. Et ce, sans attendre que ces derniers soient maltraités ou abandonnés. Cela passe aussi par le développement de la formation des agents de police et des gardiens de la paix au bien-être animal et à la législation relative au bien-être animal.

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Mobilité Pouvoirs locaux Santé Social Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
Pénurie de médecins : Les partis francophones de la Vivaldi renient leurs promesses
INAMI Pénurie de médecins : Les partis francophones de la Vivaldi renient leurs promesses
Crise covid-19 : Il va falloir un langage plus clair à l’égard de la population
Fédéral Crise covid-19 : Il va falloir un langage plus clair à l'égard de la population
« Il faut sécuriser la Promenade verte pour une cohabitation harmonieuse des usagers »
région bruxelloise "Il faut sécuriser la Promenade verte pour une cohabitation harmonieuse des usagers"
François De Smet : « Les replis nationalistes ne résistent pas une fois que l’urgence est là »
interview François De Smet : "Les replis nationalistes ne résistent pas une fois que l'urgence est là"