ACTUALITÉS

Région bruxelloise
DéFI veut améliorer la « Zone de Basse Émission »
Zone de basse émission
Le jeudi 13 février 2020

La députée Marie Nagy est intervenue le 12 février 2020 en Commission du Parlement Bruxellois. Son intervention visait à rappeler les objectifs de sa mise en œuvre et d’évoquer certaines points qui peuvent être améliorés. 

Une qualité de l’air qui s’améliore

Durant la Commission de l’Environnement du Parlement Bruxellois, Mary Nagy a rappelé les deux objectifs de la mise en œuvre de cette zone à savoir l’amélioration de  la qualité de l’air et la lutte contre les émissions de CO2. Si ce premier objectif présente des résultats très encourageants, le deuxième quant à lui doit être poursuivi avec encore plus d’attention. Et ce, notamment en veillant à orienter la transition de manière moins impactante pour le climat et davantage de façon multimodale.

Promouvoir une mobilité multimodale plutôt que des solutions individuelles

DéFI n’est pas favorable à une prime pour l’achat de véhicules électriques individuels. Pourquoi ? Parce qu’il s’agit ni plus ni moins d’un déplacement de la pollution et de production de CO2 ailleurs. Nous voulons promouvoir une solution multimodale plutôt que de recourir à des solutions individuelles. Dans ce sens, la déclaration de majorité prévoit une révision de la prime Bruxell’Air, une prime qui permet de bénéficier d’un paquet composé d’une offre de mobilité publique. Sa modification devrait permettre d’intégrer de nouveaux modes de transports partagés. 

Améliorer l’accompagnement de certaines catégories

Mary Nagy insiste sur le fait que les alternatives de mobilité partagée soient offertes aux personnes avec des faibles revenus ou dans des situations particulières comme les personnes isolées. Les instruments pour aider les ménages doivent être adaptés dans l’optique de corriger  certaines difficultés pour des personnes à mobilité réduite et handicapées. Ces dernières ne disposant pas toujours d’une alternative possible pour garantir leur mobilité. DéFI est aussi en demande d’une plus grande prise en considération des indépendants et des PME en les soutenant de manière plus adéquate. Il y a actuellement 800.000 euros prévus pour des campagnes d’Information à Bruxelles mais aussi dans les deux autres régions.

Pour conclure, nous pouvons nous féliciter de l’amélioration de la qualité de l’air qui suit l’instauration de cette Zone de Basse Émission à Bruxelles, une délimitation géographique  qui concerne tout de même plus de 70.000 véhicules!

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Mobilité Pouvoirs locaux Santé Social Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
“La N-VA n’a pas voulu être solidaire vis-à-vis de la situation gravissime de la Wallonie et de Bruxelles”
Interview “La N-VA n’a pas voulu être solidaire vis-à-vis de la situation gravissime de la Wallonie et de Bruxelles”
Oyez, oyez, citoyens, posez des questions à vos élus !
Brabant wallon Oyez, oyez, citoyens, posez des questions à vos élus !
Un projet inacceptable à l’heure de la  participation citoyenne
Boucle du Hainaut Un projet inacceptable à l’heure de la participation citoyenne
Près de 1.000 PC distribués dans les écoles secondaires depuis le début de la crise
Région bruxelloise Près de 1.000 PC distribués dans les écoles secondaires depuis le début de la crise