ACTUALITÉS

Bois de la cambre
DéFI souhaite une analyse objectivée de tous les scénarios ainsi qu'une consultation populaire des populations locales
Le mardi 21 septembre 2021

Ce mardi 21 septembre, en séance plénière au Parlement régional bruxellois, Emmanuel De Bock, chef de groupe DéFI interpellait la ministre Vandenbrandt sur la question de la mobilité dans le Bois de La Cambre. En janvier dernier, notre député bruxellois demandait à la Ministre de respecter le contenu du plan validé par la majorité et n’engage plus la Région dans ce dossier en se désistant de son appel de la décision de justice du 12 novembre 2020. Aujourd’hui, malgré cette demande, la Cour d’appel de Bruxelles vient de confirmer la condamnation de la Ville de Bruxelles pour son attitude dans le dossier du Bois de la Cambre – 100.000 euros d’astreinte. La Région qui avait été condamnée en première instance à la solidarité de l’astreinte n’est plus condamnée parce qu’elle n’est pas l’autorité compétente pour prendre les mesures.

Condamnation de la Ville de Bruxelles

« Le jugement n’est pas tendre pour la position défendue par la Ville de Bruxelles, position que vous avez soutenue et défendue bec et ongles » explique Emmanuel De Bock avant de continuer « Sur le fond, la position défendue par la Ville de Bruxelles est fermement condamnée par la Cour d’appel de Bruxelles. En résumé, nous n’aurions pas dû imposer ces modifications unilatéralement sans prendre en considération les impacts liés au report sur les quartiers et voiries avoisinantes. Nous n’aurions pas dû fermer la boucle sud, d’autant que le plan Good Move n’avait à l’époque pas de portée réglementaire. Et nous n’aurions pas dû nous cacher derrière des pseudos tests en période de début de pandémie ou confinement. Le Gouvernement de la Région et la Ville de Bruxelles se sont montrés plutôt dédaigneux des principes élémentaires de prudence, de diligence. Bref, c’est une condamnation sans appel de la Ville de Bruxelles et par ricochet de la position de la Région. » 

Pour le Groupe DéFI au Parlement bruxellois, il doit y avoir une analyse objectivée de tous les scénarios ainsi qu’une consultation populaire des populations locales. « Dans ce dossier, il aurait fallu davantage de concertation » conclut Emmanuel De Bock.

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Mobilité Pouvoirs locaux Santé Social Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
Carte blanche : « Plan taxi : sortons de l’impasse par le haut « 
Région bruxelloise Carte blanche : "Plan taxi : sortons de l’impasse par le haut "
Abattage rituel : “Comme ministre du Bien-être animal, je ne peux pas ne pas mettre ce dossier sur la table du gouvernement”
Interviews Abattage rituel : “Comme ministre du Bien-être animal, je ne peux pas ne pas mettre ce dossier sur la table du gouvernement”
Il faut renforcer la cybersécurité de nos hôpitaux bruxellois
Région bruxelloise Il faut renforcer la cybersécurité de nos hôpitaux bruxellois
François De Smet : “J’arrive 5 minutes avant le début de la plénière parce que j’aime ce calme avant la tempête”
Podcast François De Smet : “J’arrive 5 minutes avant le début de la plénière parce que j’aime ce calme avant la tempête”