ACTUALITÉS

région wallonne
DéFI souhaite le retour des kiosques urbains à Liège
Le mardi 20 août 2019

François Pottié, conseiller communal DéFI à la Ville de Liège, vient d’écrire au collège communal de la Cité ardente pour lui suggérer de relancer la présence de kiosques dans les rues, ces petits édifices qui existent encore à Paris et à nouveau à Bruxelles et servent à vendre des journaux ou des fleurs. « Ces kiosques pourraient être une vraie valeur ajoutée, en participant à la vie et à l’animation sur nos places, explique François Pottié à La Meuse. La Ville de Bruxelles l’a bien compris : depuis quelques années, elle lance des appels à candidatures pour l’exploitation de nouveaux kiosques publics, sur le piétonnier et les places fort fréquentées. Là-bas, l’appel vise notamment les fleuristes ou les kiosques à journaux qui ne peuvent se payer les baux commerciaux.  D’autres activités pourraient y prendre place, ce pourrait être des kiosques 2.0, adaptés aux nouvelles activités et aux priorités actuelles. Ils pourraient aussi donner un coup de pouce à des nouveaux commerçants qui se lancent avec des concepts précurseurs, en proposant des loyers commerciaux raisonnables. Cela pourrait être également l’occasion d’aider les petits producteurs locaux à vendre directement leurs produits en ville, en circuit court. »  

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Pouvoirs locaux Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
DéFI souhaite l’ouverture au public de la piste d’athlétisme du stade Bertelson
Forest DéFI souhaite l’ouverture au public de la piste d'athlétisme du stade Bertelson
« Actiris doit travailler avec les entreprises et aider les demandeurs d’emploi à se former pour répondre à leurs offres d’emploi »
Région bruxelloise "Actiris doit travailler avec les entreprises et aider les demandeurs d’emploi à se former pour répondre à leurs offres d’emploi"
Exposition aux écrans : 1.000 heures/an pour un élève de maternelle, c’est donc davantage que le volume horaire scolaire !
Consommation du numérique Exposition aux écrans : 1.000 heures/an pour un élève de maternelle, c'est donc davantage que le volume horaire scolaire !
DéFI demande au gouvernement de rejoindre l’accord de Malte répartissant les migrants sauvés en Méditerranée
migration DéFI demande au gouvernement de rejoindre l'accord de Malte répartissant les migrants sauvés en Méditerranée