ACTUALITÉS

Coalition Climat
DéFI se positionne pour une réponse plus juste aux enjeux du dérèglement climatique
Le vendredi 9 avril 2021

Ce mercredi 31 mars,  DéFI, représenté par Marie Nagy, députée bruxelloise, participait à l’événement politique organisé par la Coalition Climat à l’occasion de la publication de son mémorandum.

“Il faut agir concrètement, avec un timing précis et des moyens suffisants”

L’association Coalition Climat a publié son nouveau mémorandum pour un “Green New Deal “ belge, comprenant plus d’une centaine de mesures pour mettre en œuvre une transition juste vers une société bas carbone en Belgique. « À l’aune de la crise planétaire du COVID-19, une vision globale et solidaire de la transition est plus que jamais indispensable”, explique Nicolas Van Nuffel, président de la Coalition Climat. “C’est là toute l’idée d’un Green New Deal belge : une transformation profonde de notre économie pour la décarboner mais aussi l’opportunité d’une reconstruction du système pour le rendre plus juste et plus égalitaire. L’un ne va pas sans l’autre.” Un consensus semble largement acquis aujourd’hui pour investir dans le logement, l’énergie et la mobilité, y compris chez DéFI. Marie Nagy a axé son approche sur des propositions qui intègrent obligatoirement les trois piliers du développement durable. DéFI a une position claire sur les enjeux climatiques, qui associe responsabilité et pragmatisme.

Les trois priorités de DéFI

1. Développer une vision holistique

Pour DéFI, chaque action mise en place pour atteindre les objectifs climat doit s’appuyer sur les trois piliers du développement durable : l’environnement, l’économie et le social, sans en sacrifier aucun, et en gardant à cœur la réduction des inégalités, qui est un des fondements de notre parti. Cela implique notamment de garder à cœur la lutte contre la pauvreté, l’égalité des genres et de la justice intergénérationnelle, le droit à une énergie durable et abordable, la réduction des inégalités socio-économiques et financières.

2. Allouer des moyens humains et financiers à tous les acteurs de tous les secteurs

S’engager dans des plans et conventions doit se faire de manière efficace. Il faut veiller à prévoir systématiquement les moyens humains et financiers nécessaires à leur concrétisation, pour aujourd’hui et pour demain. De nombreux projets pilotes sont développés localement pour atteindre les objectifs climatiques, avec succès. Appuyons-nous sur ces succès, développons-les, généralisons-les, en n’oubliant pas de mettre à disposition des moyens humains, aussi nécessaires que les moyens financiers.

3. Internaliser les coûts externes

Notre activité économique génère, en amont et en aval, des coûts importants liés aux énergies grises, au traitement des déchets, à la pollution de l’air. Il est fondamental d’intégrer ces coûts externes, notamment en s’appuyant sur le concept d’économie circulaire, et en utilisant le levier de la fiscalité. Ainsi, une réforme fiscale plus juste est nécessaire,  réforme qui intégrera notamment les coûts du CO2. C’est une des raisons pour laquelle nous défendons la taxe kilométrique intelligente. Nous plaidons également pour qu’à terme, il y ait une taxe sur le kérosène et le fuel maritime, et, dans un cadre européen, pour le remplacement de la TVA par la taxe sur la valeur énergétique  sur les biens de consommation. La TVE présente l’avantage de mieux informer les consommateurs sur l’impact environnemental de leurs choix et incitera les fabricants à améliorer la performance environnementale de leurs produits.

Pour finir, DéFI vous propose de revoir, dans la même thématique, nos webinaires de ces dernières semaines :

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Mobilité Pouvoirs locaux Santé Social Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
“De nombreux établissements ne possèdent pas de terrasses et si c’est le cas, les recettes potentielles ne seront pas suffisantes”
Région bruxelloise “De nombreux établissements ne possèdent pas de terrasses et si c’est le cas, les recettes potentielles ne seront pas suffisantes”
“Sauf cas extrême, l’intérêt de l’enfant est de vivre avec ses parents”
Fédération Wallonie-Bruxelles “Sauf cas extrême, l’intérêt de l’enfant est de vivre avec ses parents”
Former les puéricultrices à la détection des violences sexuelles chez les enfants
Fédération Wallonie-Bruxelles Former les puéricultrices à la détection des violences sexuelles chez les enfants
“Il est urgent de dépénaliser totalement l’avortement en Belgique”
IVG “Il est urgent de dépénaliser totalement l’avortement en Belgique”