ACTUALITÉS

congrès de Nivelles
DéFI a renouvelé ses instances nationales et régionales
Le dimanche 26 janvier 2020

Faisant suite à l’élection de François De Smet à sa présidence, le 1er décembre dernier, DéFI a procédé, ce dimanche 26 janvier 2020 à Nivelles, au renouvellement par les militants de ses instances pour les trois prochaines années.

Résultats des élections

Alexandra Dupire (Brunehaut), tête de liste fédérale dans le Hainaut en mai 2019, a été élue comme secrétaire générale du parti. Elle est la première personnalité wallonne à accéder à un mandat à la direction nationale de DéFI. Seule candidate à ce poste, elle a été élue avec 96% des voix.

Michaël Vossaert (Molenbeek), conseiller communal et député bruxellois et à la Fédération Wallonie-Bruxelles, a été élu à la présidence de DéFI Bruxelles, poste qu’il occupait déjà depuis 2017, après avoir pris le relais de Caroline Persoons. Il a récolté 63% des suffrages contre 28% à Deborah Lorenzino (Schaerbeek) et 9% à Pierre-François Picquet (Schaerbeek).

Pascal Goergen (Grez-Doiceau), échevin, a été élu à la présidence de DéFI Wallonie, où il succède à Jonathan Martin. Avec 61% des voix wallonnes, il a devancé Patrice Horn (La Hulpe, 39%).

Enfin, Pascal Dujardin (Overijse) prend la succession de Sophie Rohonyi à la tête de DéFI Périphérie. Seule candidat à ce mandat, il a été élu avec 96% des voix.

A cette occasion, ont été aussi présentés aux militants le nouveau président de DéFI Jeunes, Antoine Couvreur, et la nouvelle présidente de DéFI Femmes, Gisèle Mandaila.

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Mobilité Pouvoirs locaux Santé Social Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
La Chambre rend hommage à Antoinette Spaak
disparition La Chambre rend hommage à Antoinette Spaak
Opération récolte de croquettes
bien-être animal Opération récolte de croquettes
Sophie Rohonyi reçoit la pétition de la plateforme “Abortion Right”
Fédéral Sophie Rohonyi reçoit la pétition de la plateforme “Abortion Right”
“Ce que je vois ce n’est pas une majorité ; c’est 6 partis qui veulent gouverner, et un qui ne sait pas ce qu’il veut”
Fédéral “Ce que je vois ce n’est pas une majorité ; c’est 6 partis qui veulent gouverner, et un qui ne sait pas ce qu’il veut”