ACTUALITÉS

Charleroi
DéFI réclame une clé de répartition plus équitable pour les infrastructures ferroviaires
Le mercredi 4 septembre 2019

Il y a quelques semaines, DéFI s’est joint à la motion contre la fermeture des lignes ferroviaires votée à l’unanimité par le conseil communal de Charleroi. DéFI insiste sur le fait que la clé de répartition 60/40 est toujours d’application malgré son incohérence. Au conseil communal du 2 septembre, Jean-Noël Gillard a déposé un amendement proposant une clé de répartition plus juste pour la Wallonie : « Les suppressions concernent quasi exclusivement des lignes wallonnes dont 5 sont situées dans le bassin de Charleroi est totalement aberrant quand on sait que la Wallonie a besoin de plus d’investissements pour la mise à niveau de son réseau que la Flandre.  En effet, on applique, depuis près de trente ans, une clé de réparation forfaitaire et inique qui veut que 60% des budgets ferroviaires vont à la Flandre et 40% à la Wallonie… Même l’audit commandé par Infrabel auprès de deux firmes suisses relève l’inquiété de cette clé. Nous estimons qu’une clé de répartition 52/48 serait plus correcte. Le rail doit rester un projet national et c’est la qualité du service rendu au public qui doit être préférée à toute autre considération« .

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Pouvoirs locaux Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
DéFI regrette que le parcours d’accueil des primo-arrivants ne soit toujours pas d’application
RÉGION BRUXELLOISE DéFI regrette que le parcours d’accueil des primo-arrivants ne soit toujours pas d’application
Débat à Namur pour la présidence wallonne et présentation du programme pour le secrétariat général
élections internes Débat à Namur pour la présidence wallonne et présentation du programme pour le secrétariat général
« Il est inacceptable que les maternités fassent les frais des économies imposées au secteur des soins de santé »
fermeture de maternités "Il est inacceptable que les maternités fassent les frais des économies imposées au secteur des soins de santé"
“Le peuple serait furieux si nous devions revoter et il aurait raison !”
Fédéral “Le peuple serait furieux si nous devions revoter et il aurait raison !”