ACTUALITÉS

droits humains
DéFI réaffirme sa solidarité avec le blogueur saoudien Raïf Badawi : "Il faut remettre en question nos échanges commerciaux"
Le jeudi 9 janvier 2020

Ce jeudi 9 janvier, nous commémorons un triste anniversaire : les 5 ans d’emprisonnement de Raïf Badawi, ce blogueur saoudien, lauréat du prix Sakharov en 2015, condamné, entre autres, à 10 ans de de prison et 1.000 coups de fouet pour le seul fait d’avoir usé de sa liberté d’expression sur son blog Free Saudi Liberals.

La députée fédérale DéFI Sophie Rohonyi a participé à l’action menée par Amnesty International devant l’ambassade d’Arabie Saoudite à Bruxelles. Symboliquement, des personnalités politiques, culturelles et académiques se sont fait enfermer dans une cage afin de dénoncer le sort de Raïf Badawi et d’exiger sa libération.

Une réflexion approfondie sur nos relations avec l’Arabie Saoudite

Et jeudi après-midi, le député fédéral DéFI François De Smet a interrogé le ministre des Affaires étrangères sur la question, rappelant que « nous continuons nos relations avec l’Arabie Saoudite, notamment sur le plan commercial, alors pourtant que, en 2015, notre Parlement avait voté à l’unanimité une résolution exhortant notre gouvernement à mener « une réflexion approfondie sur nos relations avec l’Arabie Saoudite (…) à la lumière du terrible bilan en matière de Droits humains et de liberté fondamentales ». »

Pour François De Smet, le gouvernement belge doit intervenir rapidement et formellement auprès des autorités saoudiennes afin de faire libérer immédiatement et sans condition Raïf Badawi, qui se trouve au secret avec son avocat dans des conditions de détention effroyables. « Nous devons nous montrer intransigeants envers les pays qui bafouent la liberté d’expression et les droits humains en général. Parce que nier dans nos relations extérieures les propres principes qui fondent notre démocratie, c’est aussi dévoyer notre démocratie de l’intérieur », a-t-il dit.

Après avoir entendu le ministre des Affaires étrangères rappeler la position européenne et belge, François De Smet a conclu : « Avec l’Arabie Saoudite, les exhortations ne suffisent pas. Il faut frapper là où cela fait mal. Il va falloir remettre en question une partie de nos échanges commerciaux. »

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Pouvoirs locaux Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
DéFI regrette que le parcours d’accueil des primo-arrivants ne soit toujours pas d’application
RÉGION BRUXELLOISE DéFI regrette que le parcours d’accueil des primo-arrivants ne soit toujours pas d’application
Débat à Namur pour la présidence wallonne et présentation du programme pour le secrétariat général
élections internes Débat à Namur pour la présidence wallonne et présentation du programme pour le secrétariat général
« Il est inacceptable que les maternités fassent les frais des économies imposées au secteur des soins de santé »
fermeture de maternités "Il est inacceptable que les maternités fassent les frais des économies imposées au secteur des soins de santé"
“Le peuple serait furieux si nous devions revoter et il aurait raison !”
Fédéral “Le peuple serait furieux si nous devions revoter et il aurait raison !”