ACTUALITÉS

élections 2019
DéFI propose de taxer les revenus du capital sur le modèle néerlandais
Le lundi 15 avril 2019

Des mesures fiscales clairement plus justes et équitables tout en étant liées à l’enjeu environnemental (par exemple, sortie progressive du système des voitures-salaires) : DéFI ne manque pas d’ambitions et de propositions dans ce domaine. « Il faut une fiscalité plus équitable, qui touche l’ensemble des revenus, a expliqué le président de DéFI, Olivier Maingain au quotidien L’Echo samedi 13 avril. Nous proposons une réforme fiscale sur les revenus du patrimoine. Pas d’impôt sur la fortune car le patrimoine, c’est souvent l’épargne constituée sur une carrière, les gens ont payé des impôts sur leurs revenus avant de le constituer, il n’y a aucune raison qu’ils soient doublement pénalisés. Nous prônons un système qui s’apparente au système des Pays-Bas. Il faudra un cadastre des patrimoines. Dans les faits, il existe au moins en partie. Le patrimoine immobilier est connu, le patrimoine mobilier est généralement sur des comptes en banque. On n’y reprend pas la résidence principale, qui reste soumise au revenu cadastral et au précompte immobilier. »

Ces mesures ne peuvent évidemment être prises au détriment de ceux qui entreprennent. « Les actions que vous avez dans votre société font partie du patrimoine. Notre projet permet de déduire de la valeur totale de votre patrimoine les investissements, a fortiori s’ils concourent aux économies d’énergie. Cela fait rentrer dans l’économie réelle ce qui se fait souvent au noir. Pour déduire, il faudra rentrer des factures TVA. Les PME belges du secteur de la construction en seront les premières bénéficiaires », rappelle Olivier Maingain.

Lisez ici l’interview d’Olivier Maingain dans « L’Echo »

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
Jonathan de Patoul : « Se sentir honteux devant une situation injuste donne envie de se battre même si on n’en n’est pas responsable »
à la rencontre de nos élus (4) Jonathan de Patoul : « Se sentir honteux devant une situation injuste donne envie de se battre même si on n'en n'est pas responsable »
DéFI désigne ses chefs de groupe aux Parlements bruxellois
région bruxelloise DéFI désigne ses chefs de groupe aux Parlements bruxellois
L’intégralité de l’accord du gouvernement bruxellois
Région bruxelloise L'intégralité de l'accord du gouvernement bruxellois
Bernard Clerfayt est le ministre bruxellois DéFI de l’Emploi et de la Formation
région bruxelloise Bernard Clerfayt est le ministre bruxellois DéFI de l'Emploi et de la Formation