ACTUALITÉS

ville de bruxelles
DéFI fait voter une motion visant à recenser les ascenseurs historiques bruxellois
Le mercredi 3 juillet 2019

Les ascenseurs d’immeubles datant de la première moitié du XXe siècle sont des éléments du patrimoine menacés par la modernisation normale de ces immeubles et qu’il faut protéger. En avril dernier, Marc Loewenstein proposait une motion au conseil communal de Forest visant à prendre en compte la valeur patrimoniale des ascenseurs anciens lors de leur modernisation. Ce lundi 1er juillet, c’est le conseil communal de la Ville de Bruxelles qui a validé la motion similaire déposée par la conseillère communale DéFI Marie Nagy. Un arrêté royal relatif à la sécurité des ascenseurs prévoit que ceux mis en service avant 1958 soient modernisés au plus tard pour le 31 décembre 2022. Cela concerne bien des ascenseurs éléments du patrimoine bruxellois. La modernisation imposée par l’arrêté royal pour des questions de sécurité menace donc ces ascenseurs. Une problématique déjà mise en avant ces dernières années par l’association Save Our Elevators qui a d’ailleurs interpellé le conseil communal de la Ville de Bruxelles à ce sujet le 17 mai dernier. Pour la Ville comme pour cette ASBL, il est possible de sécuriser les ascenseurs sans y mettre de vraies portes qui gâcheraient l’aspect patrimonial des ascenseurs (en installant un capteur photosensible par exemple). La conseillère communale DéFI, rejointe par les chefs de groupe au conseil communal, a donc proposé une motion visant à « mettre en place le recensement de ces ascenseurs, à informer leurs propriétaires et à leur permettre des économies de rénovation, cela sans mettre en jeu la sécurité des usagers. » Un inventaire patrimonial devrait donc voir le jour.

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
10 ans du Centre Malou : « Les seniors peuvent participer à autant d’activités qu’ils souhaitent »
Woluwe-Saint-Lambert 10 ans du Centre Malou : "Les seniors peuvent participer à autant d’activités qu’ils souhaitent"
Alain Kestemont : « Nous allons mettre en place un parrainage de jeunes en difficultés par des policiers de notre zone »
Communales, un an après : Anderlecht Alain Kestemont : "Nous allons mettre en place un parrainage de jeunes en difficultés par des policiers de notre zone"
Patrick Pynnaert : « On ne respecte pas la mémoire »
Fort de Cognelée Patrick Pynnaert : "On ne respecte pas la mémoire"
Le Conseil Général a officiellement arrêté un calendrier
Présidence de DéFI Le Conseil Général a officiellement arrêté un calendrier