ACTUALITÉS

élections 2019
DéFI et François De Smet prônent une troisième voie sur la migration: ni tout accepter ni tout fermer
Le lundi 6 mai 2019

« Il manque d’une troisième voie sur la migration. On ne peut tout accepter ni tout fermer. Là, c’est un ping-pong entre droite et gauche. D’un côté, la N-VA et le MR qui assument une position très fermée. De l’autre, la gauche qui se contente de dire que tout ce qu’ils font est horrible. Il manque une vision et des propositions à long terme. » Tête de liste DéFI pour la Chambre à Bruxelles, François De Smet, ancien directeur de Myria, le centre fédéral Migration, a présenté dans le détail cette troisième voie dans une interview de la DH ce lundi 6 mai.

François De Smet rappelle ainsi ce qui différencie DéFI des autres sur cette matière : « Primo, le respect des droits fondamentaux. Donc l’interdiction de renvoyer des personnes dans un pays où elles risquent la torture, comme cela a été le cas avec le Soudan. Secundo, la fin des unités familiales, des enfants en centre fermé. Ce n’est plus possible ! Enfin, on veut objectiver les visas humanitaires. Ces trois points, les droits fondamentaux, c’est ce qui nous différencie de la droite. On peut critiquer le gouvernement précédent. Mais on ne peut pas se contenter, comme la gauche, d’aligner les indignations sans rien proposer. Notre programme propose une gestion de migration. »

lisez ici l’interview de François De Smet dans la DH de ce 6 mai:

https://www.dhnet.be/actu/belgique/immigration-la-gauche-s-indigne-mais-ne-propose-rien-5ccf20b37b50a602949b2629

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Pouvoirs locaux Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
Bernard Clerfayt: « S’endetter pour investir dans le futur, cela a du sens. Il y a du bon déficit comme il y a du bon cholestérol »
région bruxelloise Bernard Clerfayt: "S'endetter pour investir dans le futur, cela a du sens. Il y a du bon déficit comme il y a du bon cholestérol"
Grez-Doiceau vote une motion en faveur d’un service citoyen pour les jeunes
Brabant wallon Grez-Doiceau vote une motion en faveur d’un service citoyen pour les jeunes
Jean-Noël Gillard : « Nos électeurs en Wallonie, ce sont toutes les personnes qui peuvent se reconnaître dans un projet qui rassemble »
Charleroi Jean-Noël Gillard : "Nos électeurs en Wallonie, ce sont toutes les personnes qui peuvent se reconnaître dans un projet qui rassemble"
Luc D’Hondt : « Nous organisons des réunions citoyennes afin que notre travail soit toujours en adéquation avec les besoins des wavrien(ne)s »
Communales, un an après : Wavre Luc D'Hondt : "Nous organisons des réunions citoyennes afin que notre travail soit toujours en adéquation avec les besoins des wavrien(ne)s"