ACTUALITÉS

élections 2019
« DéFI est un parti fiable, certain dans ses choix politiques et respectueux de ses engagements, qui a un rôle à jouer à tous les niveaux de pouvoir »
Le mercredi 8 mai 2019

« La N-VA a usé les institutions belges, en a vidé une bonne partie de la substance et la N-VA obtenu finalement ce qu’elle souhaitait : c’était démontrer que la Belgique n’est pas gouvernable. Ce qu’elle souhaite démontrer d’une certaine façon pour aller vers le confédéralisme. » Invité par le site d’information Newsmonkey, le président de DéFI, Olivier Maingain, a des mots durs pour le gouvernement sortant MR/N-VA.

A la question de la plus-value de DéFI, Olivier Maingain répond sans ambages: « Je dis que DéFI, parce que c’est un parti fiable, certain dans ses choix politiques et respectueux de ses engagements, a un rôle à jouer à tous les niveaux de pouvoir. Et je dis aux électeurs de Wallonie et de Bruxelles : faites-nous confiance pour apporter le changement, mais le changement sans la radicalité, sans l’extrémisme, sans l’opposition parfois stérile qui ferait qu’on rend impossible la gestion de l’État. Non, nous en avons fait la preuve – et Didier Gosuin (ministre de l’Emploi bruxellois) en est la meilleure preuve. Il est le ministre le mieux coté dans tous les gouvernements belges. »

Regardez ici l’intégralité de l’interview d’Olivier Maingain sur le site Newsmonkey.

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Pouvoirs locaux Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
DéFI souhaite l’ouverture au public de la piste d’athlétisme du stade Bertelson
Forest DéFI souhaite l’ouverture au public de la piste d'athlétisme du stade Bertelson
« Actiris doit travailler avec les entreprises et aider les demandeurs d’emploi à se former pour répondre à leurs offres d’emploi »
Région bruxelloise "Actiris doit travailler avec les entreprises et aider les demandeurs d’emploi à se former pour répondre à leurs offres d’emploi"
Exposition aux écrans : 1.000 heures/an pour un élève de maternelle, c’est donc davantage que le volume horaire scolaire !
Consommation du numérique Exposition aux écrans : 1.000 heures/an pour un élève de maternelle, c'est donc davantage que le volume horaire scolaire !
DéFI demande au gouvernement de rejoindre l’accord de Malte répartissant les migrants sauvés en Méditerranée
migration DéFI demande au gouvernement de rejoindre l'accord de Malte répartissant les migrants sauvés en Méditerranée