ACTUALITÉS

élections 2019
DéFI est le parti qui présente le plus important renouvellement de ses candidats
Le vendredi 19 avril 2019

De tous les partis politiques, DéFI est clairement celui qui respecte le plus la demande citoyenne de renouvellement du personnel politique. C’est la conclusion d’une analyse publiée ce vendredi 19 avril par le journal Le Soir (voir l’infographie du Soir ci-dessus).  Dans un climat de crise de la représentativité, le décumul des mandats et le renouvellement des candidats aux prochaines élections apparaissent comme une évolution positive en termes de gouvernance.

DéFI est le parti qui s’est imposé ces règles avec le plus de volonté et de rigueur : les calculs effectués par Le Soir montrent que DéFI a renouvelé ses têtes de listes pour les prochaines élections à 63,2%, soit 4 fois plus qu’Ecolo (15,8%), 6 fois plus que le CDH (10,5%) et… 12 fois plus que le MR et le PS (5,3%).

Si l’on étend à l’ensemble des listes présentées en Wallonie et à Bruxelles, DéFI reste également largement en tête avec un taux de 77,7% de renouvellement des candidats, ce qui est nettement supérieur au renouvellement proposé par Ecolo (67,8%), le PTB (67,5%) et encore plus le PS (59,1%), le CDH (57,7%) et le MR (49,6%).

Lisez ici l’article du Soir sur le taux de renouvellement des listes pour les élections:

https://plus.lesoir.be/219254/article/2019-04-18/elections-2019-le-26-mai-sept-candidats-sur-dix-seront-neufs

 

 

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
Olivier Maingain :  « DéFI a maintenu sa ligne laïque »
région bruxelloise Olivier Maingain : « DéFI a maintenu sa ligne laïque »
François De Smet : « Accueillir dignement des demandeurs d’asile, cela ne n’est pas mener une politique nouvelle »
Chambre François De Smet : « Accueillir dignement des demandeurs d'asile, cela ne n'est pas mener une politique nouvelle »
Jonathan de Patoul : « Se sentir honteux devant une situation injuste donne envie de se battre même si on n’en n’est pas responsable »
à la rencontre de nos élus (4) Jonathan de Patoul : « Se sentir honteux devant une situation injuste donne envie de se battre même si on n'en n'est pas responsable »
DéFI désigne ses chefs de groupe aux Parlements bruxellois
région bruxelloise DéFI désigne ses chefs de groupe aux Parlements bruxellois