ACTUALITÉS

Wallonie picarde
DéFI dénonce les économies dans l’enseignement communal athois
Ath
Le mardi 18 février 2020

La ville d’Ath a annoncé récemment une série de mesures d’économie concernant son enseignement communal. Afin d’éviter la faillite de l’enseignement communal et une vague de licenciements comme en 2013, la cité des Géants a notamment décidé de supprimer deux heures de néerlandais dans ses écoles et de “limiter le néerlandais à ce qui est prévu dans le programme officiel”, notamment sous prétexte qu’il existe un programme en immersion en primaire à l’école Georges Roland. Pour DéFI, il s’agit d’un véritable affront à l’égard des implantations de villages et du centre qui réalisent un travail formidable.

DéFI s’étonne de ces mesures, d’autant que la majorité athoise avait annoncé supprimer un poste d’échevin afin de faire des économies, ce qui n’a jamais été fait au nom de la stabilité politique.  Quel est alors le prix de jeunesse athoise ?

Pour DéFI Wallonie picarde, il un peu facile de se cacher derrière le plan de gestion pour justifier une telle mesure. Ici, il s’agit clairement d’un choix politique de réduire la subvention de l’enseignement communal et non celle du fonctionnement des échevins et bourgmestre.

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Mobilité Pouvoirs locaux Santé Social Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
Jonathan de Patoul : « Il y a une discrimination entre les candidats au permis »
Sécurité routière Jonathan de Patoul : « Il y a une discrimination entre les candidats au permis »
« Nous ferons tout pour que la porte qui vient de s’entrouvrir pour un vrai statut de l’artiste ne se referme pas »
culture "Nous ferons tout pour que la porte qui vient de s'entrouvrir pour un vrai statut de l'artiste ne se referme pas"
« Les assises doivent évoluer mais il faut conserver le jury populaire »
justice "Les assises doivent évoluer mais il faut conserver le jury populaire"
« Un fonds pour accompagner spécifiquement les personnes qui ont perdu leur emploi pour cause de faillite »
plan de relance de la Région bruxelloise "Un fonds pour accompagner spécifiquement les personnes qui ont perdu leur emploi pour cause de faillite"