Chambre
DéFI dénonce le nouveau renvoi de la loi IVG au Conseil d'Etat
Le vendredi 13 mars 2020

Alors que la proposition de loi dépénalisant complètement l’IVG et assouplissant ses conditions (notamment quant au nombre de semaines durant lesquelles elle peut être pratiquée) devait être votée ce jeudi 12 mars en séance plénière de la Chambre, ce texte de nouveau fait l’objet d’une obstruction de la part des partis qui y sont opposés. Une minorité suffisante sur le plan réglementaire (58 sièges), soutenue par le Vlaams Belang et la N-VA, est parvenue à déposer de nouveaux amendements et à faire voter le renvoi de ces nouveaux amendements au Conseil d’État. Ce qui a pour conséquence de retarder, une nouvelle fois, d’au moins un mois le processus législatif de cette loi.

Flibuste parlementaire

Il s’agit d’un véritable acte de flibuste parlementaire puisque ces amendements ont été déposés en plénière et même pas en commission et ce alors que le texte est déjà revenu du Conseil d’État avec l’aval de celui-ci qui n’a formulé aucune observation.

« Des propos irrespectueux envers les femmes »

Sophie Rohonyi, députée fédérale DéFI, a dénoncé « une manoeuvre dilatoire pour bloquer une avancée significative pour les droits des femmes » : « J’entends des choses qui laissent penser que l’extension du délai à 18 semaines permettrait ou faciliterait des avortements ‘eugénistes’! Aujourd’hui déjà, des tests existent pour connaître le sexe de son enfant dès 9 semaines de grossesse, la question d’un délai porté de 12 à 18 semaines n’a donc strictement rien à voir avec cette question. Mais ce sont surtout des propos totalement irrespectueux envers les femmes, des propos qui laisseraient penser que les femmes sont irresponsables. De tels propos quelques jours après la Journée internationale des Droits des Femmes sont inacceptables. »

Ce mercredi 11 mars, Sophie Rohonyi était l’invitée d’Arnaud Ruyssen pour discuter de la dépénalisation de l’avortement en Belgique, dans l’émission CQFD (Ce Qui Fait Débat) sur la RTBF.

 

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Mobilité Pouvoirs locaux Santé Social Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
Le gouvernement bruxellois vient en aide au secteur culturel
Crise Le gouvernement bruxellois vient en aide au secteur culturel
Les communes doivent être au cœur du redéploiement économique
après-crise Les communes doivent être au cœur du redéploiement économique
Le virus n’est pas transmissible entre homme et animal
crise du coronavirus Le virus n’est pas transmissible entre homme et animal
DéFI demande la transparence et la clarté à Molenbeek
gouvernance DéFI demande la transparence et la clarté à Molenbeek