ACTUALITÉS

Wallonie
DéFI demande toute la lumière sur la comptabilité wallonne !
Le jeudi 25 février 2016

La Cour des Comptes confirme les lacunes du contrôle interne au sein des administrations wallonnes. Le détournement constaté à l’Office Wallon des Déchets (OWD) pourrait ne pas être un cas isolé. DéFI réitère son exigence d’un audit des OIP wallons.

La Cour des Comptes a confirmé l’inquiétude de DéFI en matière de gouvernance des instances wallonnes lors de la présentation, au Parlement de Wallonie, de son nouveau cahier d’observations. Son président a pris soin de rappeler plusieurs évidences quelques jours après l’annonce d’un détournement de près de 2 millions€ par un comptable de l’OWD :

  • La Cour des Comptes a relevé de multiples cas de méconnaissance des principes généraux de séparation des fonctions au sein de l’administration et de certains organismes publics wallons. Cette séparation est prévue pour garantir le contrôle des flux financiers.
  • Le parlement et le gouvernement wallons étaient bien au fait de ces lacunes. Les premières recommandations relatives à l’OWD remontent à 2004.
  • La Cour des Comptes n’est pas mandatée pour détecter mais pour formuler une série de recommandations susceptibles de les éviter.

De manière générale, le rapport de la Cour laisse craindre que le détournement de l’OWD ne soit pas un cas isolé. Les mécanismes de contrôle interne mis en œuvre jusqu’à ce jour ne peuvent, quoi qu’il en soit, écarter cette hypothèse.

Une multitude d’autres questions émergent à la lecture de ce rapport. Le gouvernement wallon a-t-il pris toutes les mesures nécessaires pour tenir compte des recommandations préalables de la Cour des Comptes ? Si non, pourquoi ?

Dans son 27e cahier d’observations, la Cour rappelle, en outre, que les comptes de certains organismes wallons ne lui sont pas encore parvenus. Le retard dans la production des comptes généraux hérité des législatures précédentes n’est donc pas encore résorbé.

Une évaluation efficiente des politiques publiques! Une exigence essentielle pour DéFI.

DéFI souhaite y voir plus clair rapidement. DéFI réitère les exigences formulées dès ce  22 février à savoir que :

  • soit résorbé, dans un délai de six mois, le retard pris dans la production des comptes généraux, promis pour fin 2013.
  • la Cour des Comptes réalise, à la demande expresse du gouvernement,  sur base de ces comptes, un audit complet des comptes de l’OWD et de l’ensemble des OIP wallons.
  • soit un établi un cadastre actualisé des recommandations formulées par la Cour des Comptes et que ces recommandations soient mises en œuvre avant fin 2016.
Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
Cécile Jodogne prend ses fonctions de bourgmestre ff de Schaerbeek
région bruxelloise Cécile Jodogne prend ses fonctions de bourgmestre ff de Schaerbeek
Olivier Maingain :  « DéFI a maintenu sa ligne laïque »
région bruxelloise Olivier Maingain : « DéFI a maintenu sa ligne laïque »
François De Smet : « Accueillir dignement des demandeurs d’asile, cela ne n’est pas mener une politique nouvelle »
Chambre François De Smet : « Accueillir dignement des demandeurs d'asile, cela ne n'est pas mener une politique nouvelle »
Jonathan de Patoul : « Se sentir honteux devant une situation injuste donne envie de se battre même si on n’en n’est pas responsable »
à la rencontre de nos élus (4) Jonathan de Patoul : « Se sentir honteux devant une situation injuste donne envie de se battre même si on n'en n'est pas responsable »