ACTUALITÉS

élections 2019
DéFI demande l'inscription de la laïcité dans la Constitution
Le jeudi 16 mai 2019

« Il n’y a pas d’ambiguïté chez nous, nous sommes clairs sur ces questions : nous défendons fermement la laïcité de l’Etat et demandons son inscription dans la Constitution », a rappelé Olivier Maingain, président de DéFI, jeudi 16 mai sur La Première lors d’un débat avec Ahmed Laaouej (PS). La règle de la séparation de l’Eglise et de l’Etat s’impose à toutes les religions et à tous les courants philosophiques. Pour nous, c’est clair les mandataires publics dans l’exercice de leur fonction ne portent pas de signes religieux ostentatoires. Dans l’enseignement, cela permettrait de ne plus avoir de débats avec les pouvoirs organisateurs sur qui accueille qui : on ne porte pas le voile ou d’autres signes convictionnels dans les écoles. Pourquoi inscrire la laïcité de l’Etat dans la Constitution ? Parce que cela permettra une fois pour toutes d’apaiser les relations sur ces questions, de rappeler l’existence d’une règle commune supérieure et et de garantir une égalité de traitement entre tous les courants religieux et philosophiques. »

Regardez ici les interventions d’Olivier Maingain lors du duel avec Ahmed Laaouej (PS) sur La Première et .

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Pouvoirs locaux Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
DéFI souhaite l’ouverture au public de la piste d’athlétisme du stade Bertelson
Forest DéFI souhaite l’ouverture au public de la piste d'athlétisme du stade Bertelson
« Actiris doit travailler avec les entreprises et aider les demandeurs d’emploi à se former pour répondre à leurs offres d’emploi »
Région bruxelloise "Actiris doit travailler avec les entreprises et aider les demandeurs d’emploi à se former pour répondre à leurs offres d’emploi"
Exposition aux écrans : 1.000 heures/an pour un élève de maternelle, c’est donc davantage que le volume horaire scolaire !
Consommation du numérique Exposition aux écrans : 1.000 heures/an pour un élève de maternelle, c'est donc davantage que le volume horaire scolaire !
DéFI demande au gouvernement de rejoindre l’accord de Malte répartissant les migrants sauvés en Méditerranée
migration DéFI demande au gouvernement de rejoindre l'accord de Malte répartissant les migrants sauvés en Méditerranée