ACTUALITÉS

Région bruxelloise
DéFI demande la rénovation d'urgence de la piste cyclable de Watermael-Boitsfort
Le jeudi 10 septembre 2020

Durant le confinement, la ministre de la Mobilité de la Région bruxelloise a, de manière théoriquement provisoire, réduit de nuit un certain nombre de circulation automobile pour les remplacer par des pistes cyclables. C’est le cas rue de la Loi ou boulevard Lambermont. A certains endroits, cela a entraîné des embarras de circulation dès avant la rentrée des classes, comme à Sylvain Dupuis (Anderlecht) ou sur l’avenue Delleur, à Watermael-Boitsfort, où les embouteillages commencent désormais à l’hippodrome de Boitsfort.

Sur cet axe hippodrome-Wiener, il y a cohabitation de deux pistes cyclables, très peu utilisées ! Une situation d’autant plus absurde que cette portion est la seule sur l’ensemble de la jonction allant de Louise à Roodebeek (Louise – Franklin Roosevelt – chaussée de La Hulpe – Delleur – Souverain – boulevard de la Woluwe) où la circulation est réduite de 2 bandes de circulation à une.

Pour Laurent Van Steensel, conseiller communal DéFI à Watermael-Boitsfort, « la qualité de vie des Bruxellois exige de trouver un juste équilibre entre tous les usagers : piétons, cyclistes et automobilistes. Certaines voiries disposant déjà de pistes cyclables (certes, mal entretenues) ont été réduites à une seule bande créant des embouteillages conséquents aux heures de pointe. Par exemple, l’avenue Delleur a été rétrécie à une bande ce qui provoque un engorgement inapproprié. Les aménagements de l’avenue Delleur entravent grandement la fluidité du trafic, augmentant dès lors la pollution alors que cette artère draine un gros trafic de transit du Brabant wallon. »

Une des raisons de l’inconfort de la situation pour les cyclistes et, comme on le voit sur la photo, l’état désastreux de la piste cyclable qui se soulève sous la pression des racines des arbres. C’est la raison pour laquelle DéFI demande la rénovation d’urgence de la piste cyclable de l’avenue Delleur afin de pouvoir résorber la situation tant dans l’intérêt des cyclistes que dans celui des automobilistes et de rétablir la circulation sur deux bandes. Comme le soulignent les députés régionaux Marc Loewenstein et Jonathan de Patoul, il est vain d’opposer les usagers : « Un cycliste de plus devrait signifier un automobiliste qui circule mieux. »

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Mobilité Pouvoirs locaux Santé Social Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
La Chambre rend hommage à Antoinette Spaak
disparition La Chambre rend hommage à Antoinette Spaak
Opération récolte de croquettes
bien-être animal Opération récolte de croquettes
Sophie Rohonyi reçoit la pétition de la plateforme “Abortion Right”
Fédéral Sophie Rohonyi reçoit la pétition de la plateforme “Abortion Right”
“Ce que je vois ce n’est pas une majorité ; c’est 6 partis qui veulent gouverner, et un qui ne sait pas ce qu’il veut”
Fédéral “Ce que je vois ce n’est pas une majorité ; c’est 6 partis qui veulent gouverner, et un qui ne sait pas ce qu’il veut”