ACTUALITÉS

Pandora Papers
DéFI demande la création d’une commission d'enquête parlementaire
Le mercredi 6 octobre 2021

Le nouveau scandale financier des “Pandora papers” est le scandale de trop ! Bien que l’existence des paradis fiscaux et l’utilisation de sociétés offshore ou de sociétés écrans ne soient pas illégales, il est grand temps d’examiner le cadre juridique actuel mais aussi les moyens et les résultats de la lutte contre l’évasion fiscale internationale en Belgique. C’est pour cette raison que les députés fédéraux Sophie Rohonyi et François De Smet viennent de déposer une proposition visant à mettre en place une commission d’enquête parlementaire chargée d’évaluer le scandale financier des “Pandora papers”.
Le 3 octobre 2021, une nouvelle enquête collaborative menée par le Consortium international des journalistes d’investigation, en partenariat avec 150 médias internationaux, met en lumière un nouveau scandale financier, les “Pandora Papers”.
La fuite des documents fait état de montages de sociétés écrans permettant de placer des actifs dans des pays et territoires non coopératifs à des fins fiscales.
Dans notre pays, on constate que 1.217 personnes de nationalité belge ou résident dans notre pays sont liées à une société offshore. Pour DéFI, bien au-delà des enquêtes judiciaires et fiscales, il semble indispensable d’examiner le cadre juridique actuel.
La lutte contre la fraude fiscale revêt une importance capitale notamment en termes de perte de recettes budgétaires pour la Belgique”, soulignent Sophie Rohonyi et François De Smet. Selon certaines estimations, le manque à gagner pourrait s’élever à 30 milliards d’euros annuels.
Et les députés fédéraux de DéFI d’ajouter : “Face à de tels montants et de tels enjeux, il est urgent d’examiner le volet belge du scandale financier des “Pandora papers”, ainsi que la mise en oeuvre des recommandations en matière de lutte contre la fraude fiscale. Ce serait le rôle de la commission d’enquête parlementaire que nous souhaitons voir créer”.
Ils pointent enfin les faiblesses de la Vivaldi dans la lutte contre la fraude et rappellent que, lors du budget 2021, aucune information n’avait été communiquée au Parlement et à la Cour des comptes sur les effets-retour évalués à 200 millions.

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Mobilité Pouvoirs locaux Santé Social Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
Carte blanche : « Plan taxi : sortons de l’impasse par le haut « 
Région bruxelloise Carte blanche : "Plan taxi : sortons de l’impasse par le haut "
Abattage rituel : “Comme ministre du Bien-être animal, je ne peux pas ne pas mettre ce dossier sur la table du gouvernement”
Interviews Abattage rituel : “Comme ministre du Bien-être animal, je ne peux pas ne pas mettre ce dossier sur la table du gouvernement”
Il faut renforcer la cybersécurité de nos hôpitaux bruxellois
Région bruxelloise Il faut renforcer la cybersécurité de nos hôpitaux bruxellois
François De Smet : “J’arrive 5 minutes avant le début de la plénière parce que j’aime ce calme avant la tempête”
Podcast François De Smet : “J’arrive 5 minutes avant le début de la plénière parce que j’aime ce calme avant la tempête”