ACTUALITÉS

Région bruxelloise
DéFI demande la création d’un bureau unique d’inscriptions destiné aux PMR pour l’obtention d’un logement adapté
Le jeudi 29 avril 2021

Ce jeudi après-midi, en commission Logement du Parlement bruxellois, le député Marc Loewenstein posera une question à la secrétaire d’Etat au Logement, Nawal Ben Hamou, pour demander la création d’un bureau unique d’inscriptions destiné aux personnes à mobilité réduite (PMR) pour l’obtention d’un logement adapté.

Une question de bon sens !

Concrètement, le député souhaite que l’on s’inspire de l’expérience de l’asbl AccessAndGo qui est chargée de l’attribution des logements adaptés pour personnes handicapées et circulant en chaise roulante à la Cité de l’Amitié (à Woluwe-Saint-Pierre). « La création de ce bureau unique est une simple question de bon sens. Des témoignages que nous avons reçus, Carine Kolchory, l’échevine du Logement de Woluwe-Saint-Pierre, et moi-même, il ressort parfois que des familles ne parviennent pas à trouver de logement adapté pour leur parent porteur de handicap. Elles se retrouvent alors dans une telle détresse qu’il ne leur reste plus que la solution du placement en maison de repos. Or, s’il n’y a pas encore à l’heure actuelle de logements adaptés pour toutes et tous en région bruxelloise, il en existe néanmoins. Mais comment savoir où ils se trouvent : c’est là que le bât blesse », souligne le député DéFI.

Ce système d’inscriptions unique offre également d’autres avantages. Il permet enfin d’établir un cadastre bruxellois des logements adaptés et élargit l’éventail des solutions qui s’offrent aux personnes à la recherche d’un logement adapté. Il soulage également les SISP (sociétés bruxelloises de logements sociaux) des démarches administratives liées à la vérification des conditions requises pour bénéficier d’un logement adapté et à ces inscriptions. « Et, au-delà des logements sociaux liés aux SISP, les logements gérés par les AIS ainsi que les logements communaux pourraient être référencés au sein de ce bureau unique d’inscriptions », précise, pour sa part, l’échevine du Logement, par ailleurs présidente de l’AIS « Le Relais ».

Un système à étendre au privé

Les deux mandataires DéFI aspirent également à étendre le système aux biens privés. « Dans un second temps, l’on pourrait suggérer aux propriétaires privés de biens adaptés de s’adresser, sur base volontaire, à ce bureau unique pour y faire enregistrer leur(s) bien(s). Ils seraient assurés de pouvoir continuer à louer à des personnes porteuses de handicap et ne seraient donc pas obligés de rénover leur(s )bien(s), d’y supprimer des outils d’assistance parfois lourds… pour les remettre dans le circuit des biens classiques », complète Marc Loewenstein.

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Mobilité Pouvoirs locaux Santé Social Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
“J’ai joué le rôle de lanceur d’alerte”
Woluwe-Saint-Lambert “J’ai joué le rôle de lanceur d’alerte”
Sans-papiers : Trois propositions pour en sortir par le haut
Carte blanche Sans-papiers : Trois propositions pour en sortir par le haut
“Sans-papiers : Nous ne voulons plus des méthodes de Theo Francken”
Interview “Sans-papiers : Nous ne voulons plus des méthodes de Theo Francken”
“Il y a des moments où il est complexe de décider. Je me demande tout le temps si j’ai pris la bonne décision”
Schaerbeek “Il y a des moments où il est complexe de décider. Je me demande tout le temps si j’ai pris la bonne décision”