ACTUALITÉS

transport aérien
DéFI demande des garanties écrites de la part de Lufthansa en cas d’aide pour Brussels Airlines
Le jeudi 14 mai 2020

Si le gouvernement belge vient à la rescousse de Brussels Airlines, ce ne pourra être qu’en l’échange de garanties strictes de la part de la Lufthansa. Avec à la clé trois engagements à préserver l’emploi, l’environnement et le statut de Bruxelles.

Une aide d’État ?

Le député fédéral DéFI, François De Smet, a interpellé, ce jeudi 14 mai à la Chambre, le ministre des Finances, Alexander De Croo, au sujet du projet de restructuration de Brussels Airlines par sa maison-mère, Lufthansa, avec à la clé la suppression de 1000 emplois. En ce moment, le gouvernement belge négocie avec Lufthansa la possibilité d’une aide d’Etat pour près de 300 millions d’euros.

Le ministre des Finances a annoncé une rencontre avec la compagnie allemande ce vendredi et la demande d’un « plan d’avenir clair » à celle-ci. « Je prends acte de votre engagement et vous encourage à ne rien lâcher », a exhorté François De Smet.

Une catastrophe sur le plan de l’emploi

La question de l’aide à apporter à une multinationale sans capital belge qui sacrifie de l’emploi belge n’est pas binaire. Pour DéFI, continuer à privatiser les profits et nationaliser les pertes, comme notre pays a la curieuse tradition de le faire, ne peut plus être une option. Toutefois, les implications d’un tel crash social sont énormes pour notre pays et pour sa capitale : c’est non seulement une catastrophe sur le plan de l’emploi mais un risque de frein pour la dimension internationale de Bruxelles, dont l’économie est déjà extraordinairement impactée par la crise actuelle.

Pour François De Smet, si aide de l’État belge il y a, elle ne peut aucunement consister en un chèque en blanc adressé à Brussels Airlines : « Nos entrepreneurs ne le comprendraient pas alors que pour recevoir une aide, ils doivent eux aujourd’hui démontrer leur business plan. Toute aide d’Etat aux entreprises affectées par la pandémie du Covid-19 jusqu’en décembre 2020-, devra être assortie de garanties fortes. Nous demandons au gouvernement d’obtenir des garanties écrites. »

Ces garanties doivent porter sur trois points essentiels :

  • Le maintien d’un emploi de qualité et en nombre, à Bruxelles et autour.
  • Une reconversion écologique de la flotte à moyen terme, prenant en compte également le respect des normes de bruit à l’aéroport de Zaventem.
  • Le maintien d’une position de hub européen à Bruxelles, notamment favorisée par le maintien voire le renforcement de la connectivité entre Bruxelles, l’Amérique du Nord et l’Afrique, cette dimension représentant la plus-value internationalement reconnue de Brussels Airlines.

La responsabilité de préserver les intérêts de notre pays

La Belgique n’a pas d’intérêt à entrer dans du capital comme le ferait un entrepreneur. Mais le Gouvernement fédéral a la responsabilité de préserver les intérêts de notre pays. Ce qui implique que DéFI demande, au-delà des garanties écrites sur ces objectifs, que le gouvernement exige un plan et une gestion saine de l’entreprise, dans le respect des législations en particulier pour les matières d’emploi et de respect de la coordination avec les partenaires sociaux.

Si, malheureusement, les objectifs et les conditions ne pouvaient être remplis, le Gouvernement fédéral devrait mettre en œuvre toutes les procédures pour que les employés soient protégés dans leurs droits et que le groupe Lufthansa en subisse les conséquences.

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Mobilité Pouvoirs locaux Santé Social Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
« Ne pas soutenir l’Horeca maintenant coûtera encore plus cher à l’État plus tard »
relance "Ne pas soutenir l'Horeca maintenant coûtera encore plus cher à l'État plus tard"
Drogenbos et la périphérie demandent des concertations sur la 5G
télécoms Drogenbos et la périphérie demandent des concertations sur la 5G
DéFI Luxembourg tient à l’œil le nouveau plan de transport de la SNCB
Mobilité DéFI Luxembourg tient à l’œil le nouveau plan de transport de la SNCB
Marc Loewenstein plaide pour le port du casque obligatoire pour les jeunes enfants
Journée mondiale pour le vélo Marc Loewenstein plaide pour le port du casque obligatoire pour les jeunes enfants