ACTUALITÉS

Culture
DéFI se réjouit de l'adoption d'un décret fixant le prix unique du livre
Le jeudi 19 octobre 2017

Ce mercredi 18 octobre, le parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a adopté le décret relatif à la protection culturelle du livre, qui fixe le prix unique du livre.

Voilà de très nombreuses années qu’un tel texte est attendu et DéFI s’en réjouit. Depuis août 1981, avec l’adoption de la loi française, dite loi Lang, les propositions se sont succédé, avec entre autres les propositions d’Olivier Maingain en 2004 et 2007.  19 propositions en tout. La 20e a donc été la bonne.

 

Pourquoi une législation spécifique pour les livres ?

Le livre est un bien de consommation différent des autres. Il est un «véhicule privilégié de l’expression culturelle» et cela lui confère un statut particulier. DéFI souligne la résolution du Conseil de l’Europe du 8 février 1999 relative au régime de prix fixe du livre qui indique «le souhait des États membres de promouvoir un large éventail de publications, notamment d’œuvres littéraires et scientifiques, ainsi que des œuvres dont le lectorat est limité et bien déterminé, et aussi, favoriser le développement culturel et la diversité en Europe et offrir des avantages culturels aux consommateurs ». Le Conseil de l’Union européenne rappelle régulièrement « le caractère dualiste du livre, à la fois support de valeurs culturelles et bien économique négociable, et la nécessité d’une évaluation équilibrée des aspects culturels et économiques de ce dernier. »

Les objectifs de ce texte sont d’abord culturels et économiques. En effet, le chiffre d’affaires  du livre dans la partie francophone du pays connaît une lente érosion. DéFI s’inquiète bien évidemment du nombre de fermeture des librairies. Et pourtant la moitié des ventes de livres se font en librairie.

 

Protéger le livre, c’est aussi par ricochet soutenir les libraires. Supprimer la tabelle et appliquer un prix unique seront favorables à la relance de ce marché.

 

La défense de la diversité culturelle

Pour DéFI, un autre objectif essentiel du prix unique du livre est la défense de la diversité culturelle dans la littérature, une diversité que seules les librairies prennent le soin de promouvoir, en prenant le risque et le temps de faire découvrir des livres parfois novateurs, d’auteurs moins connus.

 

DéFI restera cependant vigilant quant au champ d’application du décret et à la situation à Bruxelles. Nous le savons, un décret a été voté et est d’application en Flandre depuis juillet dernier. Quid dès lors de la situation à Bruxelles ? Un accord de coopération avec la Flandre a été préparé. Les différences entre les deux décrets sont assez importantes et l’incertitude pèse sur un éventuel accord de coopération. Il sera donc essentiel de pouvoir suivre l’application du décret. C’est pourquoi l’étude d’incidences prévue dans le décret devra être réalisée avec toute la rigueur et l’indépendance voulue.

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
Pour Olivier Maingain, voter DéFI est voter pour une société clairement plus juste, apaisée et rassembleuse
élections 2019 Pour Olivier Maingain, voter DéFI est voter pour une société clairement plus juste, apaisée et rassembleuse
Votez DéFI, c’est voter #CeQuiEstJuste pour tous !
#CeQuiEstJuste Votez DéFI, c'est voter #CeQuiEstJuste pour tous !
Bernard Clerfayt est le candidat préféré des Bruxellois à la ministre-présidence de la Région
élections 2019 Bernard Clerfayt est le candidat préféré des Bruxellois à la ministre-présidence de la Région
Pour DéFI, la justice n’est pas un luxe mais un bien de première nécessite !
Hainaut Pour DéFI, la justice n'est pas un luxe mais un bien de première nécessite !