ACTUALITÉS

Crainhem
DéFI présentera une liste de rassemblement francophone
Le mardi 24 juillet 2018
A Crainhem, DéFI présentera une liste de rassemblement francophone, fidèle aux engagements de défense des droits des francophones et de tous les citoyens qui n’acceptent pas la politique nationaliste des autorités flamandes, avec la volonté de poursuivre la gestion moderne de la commune.
Le président de DéFIOlivier Maingain,  prend acte de ce que le cdH a décidé de constituer une liste avec le CD&V, rompant ainsi la solidarité entre partis francophones à Crainhem.

Il a également constaté l’échec des négociations avec les représentants du MR local car DéFI ne peut accepter de faire liste commune avec un candidat MR, M. Thierry Van de Plas, qui a tenu en son temps des propos négationnistes du génocide juif. Pour le président de DéFI, la présence de ce candidat est incompatible avec les valeurs défendues par le parti. Il attendait que le MR clarifie sa position à l’égard de ce candidat, ce qui n’a pas été fait à ce jour.

Dès lors, pour Olivier Maingain, il n’y a pas d’autre solution pour préserver la volonté de poursuivre les engagements qui ont toujours été ceux défendus par les mandataires de DéFI de présenter une liste dont le parti assumera l’ossature mais qui sera ouverte à des représentants de la société civile, voire à des personnalités d’autres partis qui ne peuvent se retrouver dans des listes qui ont renié les  valeurs de l’UNION, fondée anciennement sur la volonté commune de tous les partis francophones.

 

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Mobilité Pouvoirs locaux Santé Social Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
« Le Plan national de lutte contre le racisme ne peut rester un voeu pieux »
black lives matter "Le Plan national de lutte contre le racisme ne peut rester un voeu pieux"
DéFI lance une consultation sur l’après-crise à destination de tous les citoyens
Et demain ? DéFI lance une consultation sur l’après-crise à destination de tous les citoyens
2.000 euros pour les petites structures culturelles bruxelloises
Région bruxelloise 2.000 euros pour les petites structures culturelles bruxelloises
« Une situation prévisible qu’il faut anticiper dans les plans de relance »
Licenciements chez D’Ieteren « Une situation prévisible qu'il faut anticiper dans les plans de relance »