ACTUALITÉS

élections 2019
Convocations électorales : DéFI soutient l'appel de Rhode-Saint-Genèse contre la Région flamande
Le mercredi 26 juin 2019

Les deux conseillers communaux DéFI de Rhode-Saint-Genèse, Sophie Rohonyi et Cédric De Cock, ont soutenu mardi 25 juin la décision du conseil communal de Rhode d’aller en appel devant le Conseil d’Etat contre la décision de la ministre flamande Liesbeth Homans (N-VA) d’invalider l’envoi des convocations électorales pour les élections du 26 mai en français.  Cette décision vise à faire respecter l’arrêt du Conseil d’Etat du 20 juin 2014 ainsi que celui de la Cour de cassation du 6 décembre 2018, lesquels permettent aux Rhodiens de recevoir tous leurs documents en français s’ils en ont fait la demande une fois tous les 4 ans. Il en va du respect de l’Etat de droit mais aussi du suffrage universel puisque, pour rappel, la ministre refuse toujours de nommer le bourgmestre démocratiquement élu de Rhode-Saint-Genèse. 

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Pouvoirs locaux Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
DéFI souhaite l’ouverture au public de la piste d’athlétisme du stade Bertelson
Forest DéFI souhaite l’ouverture au public de la piste d'athlétisme du stade Bertelson
« Actiris doit travailler avec les entreprises et aider les demandeurs d’emploi à se former pour répondre à leurs offres d’emploi »
Région bruxelloise "Actiris doit travailler avec les entreprises et aider les demandeurs d’emploi à se former pour répondre à leurs offres d’emploi"
Exposition aux écrans : 1.000 heures/an pour un élève de maternelle, c’est donc davantage que le volume horaire scolaire !
Consommation du numérique Exposition aux écrans : 1.000 heures/an pour un élève de maternelle, c'est donc davantage que le volume horaire scolaire !
DéFI demande au gouvernement de rejoindre l’accord de Malte répartissant les migrants sauvés en Méditerranée
migration DéFI demande au gouvernement de rejoindre l'accord de Malte répartissant les migrants sauvés en Méditerranée