ACTUALITÉS

Continuité du service en cas de grève du rail
Pour DéFI, le ministre Bellot trompe l'opinion publique !
Le vendredi 17 novembre 2017

Le projet de loi relatif à la continuité du service minimum de transport ferroviaire de personnes en cas de grève était à l’ordre du jour de la séance plénière au parlement fédéral ce jeudi 16 novembre. Pour Olivier Maingain, président de DéFI, ce projet de loi trompe l’opinion publique !

« Je cherche à comprendre l’objet précis du projet de loi. Il y a un accord dans la majorité. Ce n’est pas un service minimum. Ce n’est pas un service garanti. Certainement pas au sens où l’entend l’Organisation internationale du Travail« , déplore-t-il. 

Pour le président de DéFI, c’est une chose de garantir la continuité par l’imposition d’un service minimum. C’en est une autre d’organiser la continuité en s’informant des effectifs disponibles en cas de grève, sans qu’aucune garantie de service ne soit fournie.

« Pas de service minimum ! Pas de service garanti ! Pas de continuité de service ! Pas de garantie de service ! Que reste-t-il en définitive ? C’est un sketch que vous nous livrez, monsieur le Ministre ! Ce n’est pas un projet de loi !« , dénonce Olivier Maingain

En effet, ce projet de loi ne vise pas à assurer un service minimum et il ne vise pas non plus à restreindre le droit de grève au-delà d’une simple déclaration d’intention !

Pour DéFI, il n’y a de service minimum garanti que s’il y a un accord entre partenaires sociaux. « Toutes les autres expériences peuvent être tentées, il n’y aura jamais de résultats concluants« , pointe le président de DéFI

Le ministre MR en charge des Transports, François Bellot, trompe l’opinion publique avec une mesure de l’ordre du faux symbole !

Retrouvez ici l’intervention in extenso d’Olivier Maingain.

 

 

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé Social
AUTRES ACTUALITÉS
Droits des femmes : Fatoumata Sidibé propose de féminiser l’espace public
Droits des femmes Fatoumata Sidibé propose de féminiser l’espace public
Budget 2019 : Pour DéFI, l’accord gouvernemental manque d’ambition !
Budget 2019 Pour DéFI, l’accord gouvernemental manque d'ambition !
Crainhem : DéFI présentera une liste de rassemblement francophone
Crainhem DéFI présentera une liste de rassemblement francophone
L’interopérabilité entre les sociétés de transports publics : Du constat d’échec et de gaspillage d’argent public aux perspectives d’avenir
L'interopérabilité entre les sociétés de transports publics Du constat d’échec et de gaspillage d’argent public aux perspectives d’avenir