ACTUALITÉS

Compensation des stationnements supprimés
Marc Loewenstein dénonce l’inaction du gouvernement bruxellois depuis 2013
Le lundi 26 février 2018

Lors de la commission Infrastructure du parlement bruxellois ce lundi 26 février, Marc Loewenstein, député bruxellois DéFI, a interpellé Pascal Smet, ministre bruxellois sp.a de la Mobilité, au sujet de la compensation hors voirie des places de stationnement supprimées en voirie.

 

Pour mémoire, l’arrêté du gouvernement bruxellois datant du 18 juillet 2013 consacre le principe de compensation significative hors voirie des emplacements de stationnement supprimés en voirie. Cette compensation est par ailleurs une mission de l’Agence de stationnement parking.brussels.

 

En juin 2016, suite à une première demande de Marc Loewenstein, le Ministre avait précisé que le gouvernement bruxellois devait encore décider d’un mode de calcul des compensations, sur la base d’une proposition de parking.brussels. Cette proposition proposait un mode de calcul basé sur trois scénarios relatifs à :

  • la demande de stationnement
  • la capacité d’absorption
  • la conservation du stationnement réservé

En janvier 2017, le député DéFI avait interpellé une nouvelle fois le ministre Smet sur le même sujet. Le Ministre avait déclaré que parking.brussels soumettrait au Gouvernement une nouvelle méthode de calcul ainsi que les modalités applicables, dans le courant de la même année.

 

Depuis, de nombreux projets immobiliers ont vu le jour et des réaménagements de voirie ont engendré la suppression de places de stationnement non compensées. Malgré cela, aucun mode de calcul n’a encore été validé par le Gouvernement pour appliquer un principe de compensation.

 

Par ailleurs, Marc Loewenstein insiste sur le fait qu’il faut déterminer qui financera cette compensation, qui l’exécutera si elle avait lieu. Le Ministre affirme que rien n’est encore prévu sur ce point pour le moment.

 

L’élu amarante déclare avoir la nette impression de subir la politique du fait accompli. Pour Marc Loewenstein, on tire sur la corde pour arriver en fin de législature sans solution et cela n’est pas conforme à la Déclaration de politique régionale qui prévoit cette compensation.

 

DéFI n’en démordra pas, le gouvernement bruxellois doit respecter les engagements pris. A partir du moment où l’on supprime, on doit compenser dans un périmètre raisonnable.

A défaut, la Région bruxelloise devra arrêter de supprimer des places sur ses voiries et contraindre les communes à en faire de même sur les leurs. 

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
DéFI souhaite le retour des kiosques urbains à Liège
région wallonne DéFI souhaite le retour des kiosques urbains à Liège
Schaerbeek va installer son Conseil du bien-être animal
région bruxelloise Schaerbeek va installer son Conseil du bien-être animal
Journée mondiale de l’aide humanitaire : lutter contre les trafiquants d’êtres humains, non contre ceux qui sauvent des vies
Journée mondiale de l'aide humanitaire Lutter contre les trafiquants d’êtres humains, non contre ceux qui sauvent des vies
Jeunesse/Environnement : Une grainothèque pour sensibiliser au développement durable et favoriser la mixité sociale
Jeunesse/Environnement Une grainothèque pour sensibiliser au développement durable et favoriser la mixité sociale