ACTUALITÉS

Commission spéciale SIAMU
La première priorité de Cécile Jodogne reste la sécurité des Bruxellois
Le mercredi 31 janvier 2018

La secrétaire d’Etat bruxelloise DéFI chargée de la Lutte contre l’incendie et l’Aide médicale urgente (SIAMU), Cécile Jodogne, prend acte de la décision du bureau élargi de proposer au parlement bruxellois qu’une Commission spéciale « SIAMU » soit mise en place à la suite des auditions des dernières semaines. Ces auditions ont largement montré que les dysfonctionnements existent depuis plus de vingt ans.

La première priorité de Cécile Jodogne est toujours d’assurer la sécurité des Bruxelloises et des Bruxellois. Sa seconde priorité est d’améliorer la gestion administrative du SIAMU. Elle s’y attèle depuis le début de son mandat. La réforme profonde qu’elle a proposée et qui a été votée à l’unanimité (moins deux abstentions du Vlaams belang et de la N-VA) entrera en vigueur le 1er mars prochain.

La politique de la secrétaire d’Etat est résolument tournée vers l’avenir. La nouvelle organisation apportera des réponses structurelles et permettra d’inscrire le SIAMU dans les principes de la bonne gouvernance. Cette volonté est partagée par la grande majorité des agents opérationnels et administratifs travaillant au SIAMU.

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
Cécile Jodogne prend ses fonctions de bourgmestre ff de Schaerbeek
région bruxelloise Cécile Jodogne prend ses fonctions de bourgmestre ff de Schaerbeek
Olivier Maingain :  « DéFI a maintenu sa ligne laïque »
région bruxelloise Olivier Maingain : « DéFI a maintenu sa ligne laïque »
François De Smet : « Accueillir dignement des demandeurs d’asile, cela ne n’est pas mener une politique nouvelle »
Chambre François De Smet : « Accueillir dignement des demandeurs d'asile, cela ne n'est pas mener une politique nouvelle »
Jonathan de Patoul : « Se sentir honteux devant une situation injuste donne envie de se battre même si on n’en n’est pas responsable »
à la rencontre de nos élus (4) Jonathan de Patoul : « Se sentir honteux devant une situation injuste donne envie de se battre même si on n'en n'est pas responsable »