ACTUALITÉS

Comex
Bruxelles, une locomotive pour la mission économique en Côte d’Ivoire
Le vendredi 20 octobre 2017

Une importante délégation bruxelloise participera à la mission économique belge présidée par SAR la Princesse Astrid en Côte d’Ivoire du 22 au 25 octobre 2017. Emmenée par la secrétaire d’Etat DéFI au Commerce extérieur Cécile Jodogne, cette délégation compte 90 participants représentant 55 entreprises et organisations bruxelloises. Cela fait de Bruxelles la Région la mieux représentée lors de cette mission économique. Elle réunit en effet 40% du total des participants.

C’est aussi la seconde fois cette année qu’une mission officielle est organisée par la Région bruxelloise en Côte d’Ivoire. Lors de sa visite à Abidjan en avril 2017, Cécile Jodogne avait insisté sur l’importance de la Côte d’Ivoire pour l’économie belge et bruxelloise en particulier, tant par les biens et services que la Région peut exporter dans ce pays que par l’important volume de cacao que la Belgique importe.

A noter que la Côte d’Ivoire devrait connaître une croissance de 7,8% en 2017. «Elle booste l’économie de la Région et représente une porte d’entrée en Afrique de l’Ouest. Ces performances économiques reposent sur des facteurs structurels tels que la stabilité politique, la stabilité monétaire, la diversification de l’économie et l’amélioration du climat des affaires», explique Cécile Jodogne.

 

Les services : infrastructures, finances, audiovisuel et services juridiques

Deux tiers de la délégation bruxelloise se compose de sociétés de services. Afin de faire valoir l’expertise bruxelloise, Brussels Invest & Export organisera plusieurs séminaires à destination de partenaires potentiels ivoiriens. Les entreprises et organisations spécialisées dans le secteur des infrastructures économiques (construction, énergie, eau, assainissement) et dans l’audiovisuel, les services juridiques (arbitrage) ainsi que les entreprises du secteur de la finance auront d’excellentes occasions de démontrer leurs compétences pour trouver des partenaires locaux.

A noter que sous l’impulsion de Cécile Jodogne (à la suite de sa rencontre en avril dernier avec les dirigeants de la Banque africaine de développement), un séminaire est organisé afin de donner aux entreprises belges un aperçu des projets en préparation par les bailleurs de fonds en Côte d’Ivoire ainsi que toutes les opportunités d’affaires qui en découlent.

Bruxelles représente un peu plus d’un quart (26%) des exportations belges de services. Sur cette base, nous estimons que les exportations bruxelloises de services vers la Côte d’Ivoire avoisinaient près de 18 millions d’euros en 2016.

 

Les biens : matériel de transport, caoutchouc et cacao

Les exportations bruxelloises de biens vers la Côte d’Ivoire ont chuté de 7% entre 2015 et 2016 (passant de 8,1 à 7,5 millions €). Cette baisse est essentiellement causée par un flux majeur, à savoir : les appareils et machines électriques dont les exportations sont passées de 5,3 à 1,2 millions €.

La délégation bruxelloise comprend des entreprises actives dans le commerce d’autres types de biens, plus spécifiquement dans les secteurs des transports, du caoutchouc et du cacao (ou du chocolat). Ces secteurs d’activités jouissent d’une grande visibilité au sein du tissu économique ivoirien.

 

Cette mission sera l’occasion d’explorer de nouvelles stratégies et de prospecter pour tenter de faire repartir à la hausse l’exportation des biens bruxellois.

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
Le conseil général de DéFI approuve la participation au gouvernement régional bruxellois
région bruxelloise Le conseil général de DéFI approuve la participation au gouvernement régional bruxellois
Didier Gosuin plaide pour une semaine de quatre jours avec formation pour les travailleurs peu qualifiés
région bruxelloise Didier Gosuin plaide pour une semaine de quatre jours avec formation pour les travailleurs peu qualifiés
Fabian Maingain : « Les retombées du Tour de France sont déjà positives »
ville de bruxelles Fabian Maingain : « Les retombées du Tour de France sont déjà positives »
DéFI veut rendre les toitures végétales obligatoires à Charleroi
wallonie DéFI veut rendre les toitures végétales obligatoires à Charleroi