ACTUALITÉS

Fédération Wallonie-Bruxelles
Codeco et fermeture des écoles : il est temps de mettre en place un réel plan de ventilation dans les écoles en Fédération Wallonie-Bruxelles
Le vendredi 3 décembre 2021

Alors que la situation sanitaire empire, un troisième Codeco, en 3 semaines, a été convoqué ce matin. DéFI se réjouit que les décisions prises pour lutter contre la crise sanitaire ne diffèrent plus en fonction de la région et que l’accent a été mis sur la ventilation. Toutefois, comment accepter que les mesures envisagées soient les mêmes qu’il y a un an?

Depuis des mois, des armes efficaces pour limiter la circulation du virus, comme la ventilation, sont recommandées, mais rien n’est fait. Par conséquent, des mesures drastiques telles que la fermeture des écoles, le passage à l’enseignement hybride, des contacts sociaux restreints, sont prises.

Il y a quelques jours le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles s’était enfin décidé à mobiliser un budget de 3 millions d’euros consacré à l’acquisition de détecteurs de CO2. Une décision jugée trop tardive pour DéFI. En parallèle, le Codeco de ce jour souligne le problème de la ventilation dans les écoles, et plus largement la gestion de cette crise sanitaire dans les écoles. Pour DéFi deux questions persistent : est-ce que le budget consacré aux détecteurs de CO2 est suffisant pour équiper l’ensemble des écoles francophones et est-ce que cette mesure sera suffisante pour l’avenir?

Pour DéFi, il est urgent de passer à la vitesse supérieure : mettre en place un véritable plan de ventilation dans les écoles comprenant les détecteurs de Co2  , un diagnostic selon les lieux et la mise en place de système de décontamination de l’air selon ce diagnostic ainsi que d’autres mesures pour assurer une ventilation et une qualité de l’air optimales dans les classes .  

Pour rappel, depuis le début de cette crise sanitaire, DéFI insiste sur l’importance de la ventilation et estime nécessaire qu’un plan ventilation soit mis en place de façon uniforme dans l’ensemble des écoles et qu’il soit combiné à une stratégie de suivi des contacts, ne reposant pas exclusivement sur les services PSE des écoles. Cette stratégie devra faire l’objet d’une évaluation régulière, en concertation avec les acteurs de terrain, et être adaptée le cas échéant.

“Nous ne pouvons plus nous permettre de poursuivre aveuglément dans une direction et nous étonner de l’échec de nos stratégies quand une adaptation en temps et en heure aurait permis d’éviter la prise de mesures d’urgence” conclut Michaël Vossaert, chef de groupe DéFi  au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Mobilité Pouvoirs locaux Santé Social Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
“Accord de principe” avec Engie : une communication de crise pour masquer un arrêt des réacteurs en 2025 et ses incertitudes
“Accord de principe” avec Engie : une communication de crise pour masquer un arrêt des réacteurs en 2025 et ses incertitudes
« Une occasion manquée qui hypothèque l’avenir »
Réforme des pensions "Une occasion manquée qui hypothèque l'avenir"
La 141ème foire de midi prend son envol
Région bruxelloise La 141ème foire de midi prend son envol
« Quand assurerez-vous le respect de notre État de droit ? »
État de droit « Quand allez-vous assurer le respect de notre État de droit ? »