ACTUALITÉS

Charleroi
Charleroi : pour une Ville créative et apaisée
Le mardi 7 juillet 2020

Charleroi, « Ville mondialement Créative » ?

Dans une interpellation adressée au Collège des bourgmestre et échevins de Charleroi, le conseiller communal DéFI Jean-Noël Gillard plaidait pour une « Ville mondialement Créative ». En effet, il demande à la Ville de rejoindre le réseau des villes créatives de l’UNESCO.

Loin d’être à l’issue de la crise sanitaire, l’incertitude pèse encore dans de nombreux Etats. Le chamboulement de nos habitudes s’accompagne d’une remise en question de nos lieux communs (notre temps, notre quartier, nos échanges, nos services aux publics, nos solidarités…). « Certains utiliseront ces moments difficiles pour prôner le « repli » et radicaliser les opinions alors que nous avons besoin comme de pain de (nous) fédérer. », écrit Jean-Noël Gillard.

A Charleroi, continuons dans le sens de l’ouverture… 

Jean-Noël Gillard suggère la relance de projets qui entrent dans cet esprit d’ouverture (par exemple, le Palais des Congrès) et qui « offrent des perspectives de relance économique durable, générer des emplois et faciliter échanges internationaux. »

De cette manière, la Ville de Charleroi pourrait « placer la créativité et les industries culturelles au cœur du Projet de Ville et surtout, échanger les bonnes pratiques activement au niveau international. », dit le conseiller DéFI. De nombreuses villes (Dublin, Bologne, Sydney …) participent déjà à ce réseau de villes créatives, depuis sa création en 2004.

Cette initiative permettrait aurait un impact directement positif pour les carolos et les acteurs des secteurs culturels et événementiels, durement impactés par la crise du Coronavirus. « La créativité peut jouer un rôle moteur dans le développement économique, social et culturel de nos villes. De l’activité culturelle pourrait découler des effets positifs sur le tourisme, les industries de loisirs ou encore l’Horeca. », explique Jean-Noël Gillard.

Le Bourgmestre de Charleroi ne ferme pas la porte à rejoindre ce réseau.

Des rues apaisées pour l’été

Début 2020, DéFI demandait à la Ville de Charleroi la mise en place de lieux d’étude à destination des étudiants afin de réaliser leur blocus dans le calme. c’est chose faite, puisque cela a été mis en place le mois dernier. Au-delà de cela, les rues seront également apaisées durant les vacances pour permettre aux enfants et aux familles des moments de détente dans leur rue pendant cette période difficile de Covid-19.

On va de l'avant. Avec DéFI, les lignes bougent pour les étudiants ! Comme nous l'avions demandé, la ville de…

Publiée par Jean-Noël Gillard sur Mercredi 10 juin 2020
Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Mobilité Pouvoirs locaux Santé Social Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
DéFI réclame de la transparence dans l’établissement des critères établissant les couleurs ainsi que la publication des données sur lesquelles se reposent les experts
CELEVAL / Coronavirus DéFI réclame de la transparence dans l’établissement des critères établissant les couleurs ainsi que la publication des données sur lesquelles se reposent les experts
« Il est temps de demander  l’élargissement de la Région bruxelloise »
négociations fédérales "Il est temps de demander l'élargissement de la Région bruxelloise"
Un groupe de travail sur la biodiversité grâce à DéFI
Pepinster Un groupe de travail sur la biodiversité grâce à DéFI
Article 27 emménage à la Maison Howet de Libramont-Chevigny
Province du Luxembourg Article 27 emménage à la Maison Howet de Libramont-Chevigny