ACTUALITÉS

fermeture de guichets sncb
Chacun doit assumer ses responsabilités dans ce dossier
Le mercredi 17 février 2021

Ce mercredi 10 février, Sophie Rohonyi, députée fédérale DéFI, a interpellé le ministre de la Mobilité sur la proposition d’accord avec la SNCB concernant le maintien des guichets dans les gares. 

https://www.youtube.com/watch?v=O–OcwHBJJE 

La confiance est rompue

Opposition comme majorité, nous partageons tous l’objectif d’encourager les citoyens à se tourner vers le train, dans l’esprit de favoriser davantage de solutions alternatives durables aux usagers. 

Seulement, pour cela, il faut qu’au minimum deux conditions soient réunies :

  1. Une relation de confiance avec la SNCB
  2. Une présence humaine dans les gares

Or, les déclarations récentes du ministre ont entraîné une rupture de confiance dans le chef de la CEO de la SNCB et la poursuite de la déshumanisation de nos gares entamée sous le précédent gouvernement. Le MR semble étonnamment l’avoir oublié.

« D’ailleurs, Monsieur le Ministre, lorsque vous étiez député de l’opposition, vous dénonciez – à raison – cette politique. Aujourd’hui, alors que vous aviez toutes les cartes en main pour la changer, vous l’appuyez. », rappelle Sophie Rohonyi. « Certes, ce lundi, vous avez tenté de rattraper la sauce avec une proposition alternative d’accord avec la direction de la SNCB. Toujours est-il que le mal était fait. Puisque le lendemain, soit ce mardi, le CA extraordinaire de la SNCB a bien acté la décision intervenue en novembre, soit la fermeture des 44 guichets d’ici fin 2021. Décision prise avec l’aval des partis représentés au CA de la SNCB. »

Des mesures d’accompagnement insuffisantes 

Des mesures d’accompagnement sont certes prévues: présence humaine, horaires salles d’attente sont étendus, un collaborateur sncb qui passera de temps en temps, automates dans toutes les gares…

Sauf que ces mesures sont soit totalement floues, soit se reposent sur les communes, soit sont totalement insuffisantes pour compenser la suppression de ces guichets et ce qu’ils apportent aux navetteurs en termes de sécurité, d’informations et donc du service public qu’ils sont en droit d’attendre de la SNCB.

Le ministre de la Mobilité minimise sa responsabilité

« Vous nous dites que les guichets fermés le sont en raison d’une trop faible activité. Sauf qu’un tel critère ne peut valablement être retenu quand on sait que les heures d’ouverture de ces guichets n’ont cessé d’être réduites depuis 2015! Vous nous dites, la bouche en cœur, que vous êtes pour des gares plus humaines, des trains plus ponctuels… Sauf que vous ne nous garantissez en rien que les 60 millions d’euros d’économies compenseront la fermeture de ces guichets et serviront à la concrétisation de ces projets! »

« Vous êtes arrivés, par contre, et en à peine 4 mois, à une décision qui a juste eu pour effet de dégoûter les gens à prendre le train! Comment voulez-vous inciter les gens à prendre le train, si vous soutenez des mesures d’économies, plutôt qu’un vrai plan pour l’avenir de nos gares et nos guichets? »

Revoir la liste de guichets et prévoir un moratoire

« Je pense en particulier aux 

  • enfants qui prennent le train pour aller à l’école sans leurs parents, 
  • personnes âgées qui ne sont pas à l’aise avec les machines et smartphones, 
  • personnes sous administration de biens qui ne peuvent pas utiliser de carte bancaire et donc des automates, 
  • analphabètes,
  • femmes qui sont 30% à ne pas oser prendre le train pcq victimes de harcèlement. »

« Pour toutes ces personnes, au minimum, il fallait revoir la liste guichets à fermer et prévoir un moratoire dans l’intervalle! »

« Alors, pour minimiser la gravité de ces fermetures, vous citez une série de mesures qui ne sont en fait que de la poudre aux yeux. Parce qu’elles ne remplaceront jamais le service public qu’assurent les guichetiers. Sans compter que automates sont très souvent à l’extérieur, dans le froid et dans le noir en hiver. »

« Ce dossier mérite, effectivement, que chacun assume ses responsabilités! », conlut Sophie Rohonyi.

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Mobilité Pouvoirs locaux Santé Social Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
Célébrons ensemble la Fête de l’Iris et le travail de DéFI au service des Bruxellois !
Région bruxelloise Célébrons ensemble la Fête de l’Iris et le travail de DéFI au service des Bruxellois !
Une carte-inventaire et des projets sur le patrimoine mémoriel de la commune
Libramont-Chevigny Une carte-inventaire et des projets sur le patrimoine mémoriel de la commune
“La contraception n’est pas qu’une histoire de femmes ! La responsabilité devrait être partagée”
Région bruxelloise “La contraception n’est pas qu’une histoire de femmes ! La responsabilité devrait être partagée”
La Chambre vote contre l’utilisation des armes explosives à large rayon d’impact en zones peuplées
Défense La Chambre vote contre l’utilisation des armes explosives à large rayon d’impact en zones peuplées