ACTUALITÉS

Région wallone
Un budget participatif dédié aux villages : une première en province de Luxembourg !
Jonathan Martin
Le mercredi 18 mai 2022

En novembre 2021, le Conseil communal décidait d’instaurer un budget participatif dédié aux villages. Pour rappel, le budget participatif est un dispositif consistant à réserver sur le budget communal une enveloppe pour des projets imaginés par des citoyens et approuvés par le plus grand nombre.

« Si la formule a déjà été testée dans des communes voisines, la version libramontoise aura sa particularité puisqu’elle tiendra compte de la spécificité du territoire communal. C’est ainsi qu’elle permettra la mise en œuvre d’au moins un projet citoyen par ancienne commune d’avant fusion d’ici la fin de la législature », explique Jonathan Martin, échevin de la Participation citoyenne à Libramont-Chevigny.

Par ancienne commune, il faut entendre Moircy, Freux, Remagne, Bras, Sainte-Marie, Libramont, Saint-Pierre et Recogne. « Concrètement, chacune disposera d’un montant maximum de 15 000 € pour améliorer le cadre de vie et/ou la qualité de vie par le biais d’aménagements ou d’événements », complète l’échevin. 

Pour désigner l’ordre de passage des différentes entités, le Collège a eu recours au tirage au sort. L’année 2022 sera ainsi consacrée aux anciennes communes de Remagne (Remagne, Nimbermont, Rondu et Chênet) et Bras (Bras-Haut, Bras-Bas et Séviscourt). L’année 2023 à celle de Libramont, Freux (Freux-Menil, Freux-Suzerain et Bougnimont) et Saint-Pierre(Saint-Pierre, Presseux, Flohimont, Sberchamps et Lamouline). L’année 2024, enfin, à celles de Recogne (Recogne et Neuvillers), Sainte-Marie (Sainte-Marie, Renaumont, Ourt, Bernimont, Wideumont-Village, Wideumont-Gare et Laneuville) et Moircy (Moircy, Bonnerue et Jenneville).  

Qui pourra rentrer un projet ? Toute association locale reconnue et active sur le territoire concerné (comité des fêtes, clubs sportifs, etc.) ainsi que tout regroupement d’au moins 5 citoyens domiciliés dans l’ancienne commune concernée.  

Pour chaque ancienne commune, le processus participatif sera toujours le même et comprendra 6 étapes :  

  • La mise en place d’une campagne d’idées pour identifier les thèmes chers à la population locale et faire émerger les premières grandes idées en vue d’inspirer les futurs porteurs de projet.  
  • L’organisation d’une réunion publique pour présenter les résultats de la campagne d’idées et communiquer les modalités de l’appel à projets, lancé dans la foulée.  
  • La présélection des projets par un comité technique sur base des critères de recevabilité et de faisabilité (légale, technique et budgétaire).  
  • L’organisation d’une seconde réunion publique pour présenter les projets retenus et en débattre, avec l’appui d’un comité d’accompagnement. L’objectif de cette étape est de favoriser l’intelligence collective en vue d’amender les projets voire d’en fusionner certains.  
  • Le vote des projets définitifs par les citoyens du territoire concerné.  
  • La mise en œuvre des projets par ordre de priorité : d’abord le projet ayant recueilli le plus de voix, puis le suivant et ainsi de suite.  

Des boîtes à idées citoyennes et une plateforme participative numérique 

La Commune utilisera tous les canaux actuellement à sa disposition pour communiquer avec les citoyens ainsi que pour recueillir leurs idées et avis. Elle en développera également de nouveaux pour toucher toujours plus de personnes. C’est ainsi qu’une plateforme numérique participative verra le jour à la rentrée de septembre et que des boîtes à idées citoyennes (1) seront mises en place sous peu. « Il sera en fait installé une boîte à idées citoyennes dans chacun des 28 villages et hameaux de la Commune. C’est bien évidemment symbolique, mais il y a aussi une réelle volonté de répondre aux problèmes de la fracture numérique et de l’isolement », précise M. Martin. Pour la localité de Libramont, des urnes seront également placées dans les boulangeries, les pharmacies, à l’Administration communale et dans les services décentralisés (CPAS, Bibliothèque communale et Office du Tourisme). 

(1) Ces boîtes  ne seront pas utilisées seulement dans le cadre du budget participatif : les citoyens pourront y glisser à tout moment leurs remarques, suggestions ou idées pour améliorer la vie dans les villages.  

La première phase pour Remagne et Bras à partir du 20 mai 

Le tirage au sort ayant désigné les anciennes communes de Remagne et Bras pour débuter l’aventure, un toutes boîtes a récemment été adressé aux habitants de Remagne, Nimbermont, Rondu, Chênet, Bras-Haut, Bras-Bas et Séviscourt pour les informer du lancement de la campagne d’idées et les inviter à y participer. Ils peuvent le faire jusqu’au 20 juin !  

Les formulaires au format papier pourront être déposés dans l’une de nos boîtes à idées citoyennes : Remagne (salle « Les Grévis ») ; Nimbermont (près de l’abribus non loin de la chapelle) ; Rondu (près de la boîte à livres) ; Chênet (au croisement des rues Montagne Saint-Antoine et Fagne Maillet) ; Bras-Haut (près de l’abribus devant l’école) ; Bras-Bas (près de l’église) ; Séviscourt (devant l’école).  

Les résultats de cette enquête et la suite du processus, à commencer par l’appel à projets, seront présentés à l’occasion de deux réunions citoyennes 

  • Pour l’ancienne commune de Bras : mercredi 22 juin à 19h30 – salle du Tennis de Table 
  • Pour l’ancienne commune de Remagne : jeudi 23 juin à 19h30 – salle « Les Grévis » 
Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Mobilité Pouvoirs locaux Santé Social Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
Wallonie : le gâchis du projet « Territoire zéro chômeur »
Wallonie Wallonie : le gâchis du projet « Territoire zéro chômeur »
Consultation citoyenne “Un pays pour demain”
Consultation citoyenne “Un pays pour demain”
Abattage avec étourdissement réversible : DéFI appelle l’ensemble des députés bruxellois à faire prévaloir le bien-être animal!
Région bruxelloise Abattage avec étourdissement réversible : DéFI appelle l'ensemble des députés bruxellois à faire prévaloir le bien-être animal!
Abattage avec étourdissement: Le courage de l’universel
Carte Blanche Abattage sans étourdissement: Le courage de l’universel