ACTUALITÉS

Budget fédéral
Le gouvernement creuse encore davantage le déficit structurel du pays
Le mercredi 26 juillet 2017

En repoussant l’équilibre budgétaire à 2019, le gouvernement MR-NV-A néglige ses engagements inscrits dans le programme de stabilité 2015-2018.

L’annonce du Premier ministre de ce jour confirme le manque de rigueur flagrant et l’improvisation dont fait preuve l’ensemble du gouvernement. Ne tenant pas compte des observations de la Commission européenne, de la Cour des comptes, de la Banque nationale, du Bureau du Plan, le gouvernement De Wever/Michel continue à nier son échec budgétaire  dont les conséquences néfastes seront supportées par les travailleurs et les contribuables aux faibles et moyens revenus.

Les déclarations gouvernementales mensongères, les effets d’annonces incessants et l’échec de la politique budgétaire ne trompent plus les citoyens. La croissance économique et la création d’emplois sont plus faibles en Belgique  que la moyenne constatée dans les autres états membres de l’Union européenne. Voilà pourquoi le gouvernement De Wever/Michel est incapable de tenir sa promesse de retour à l’équilibre budgétaire pour 2018 . En affaiblissant le pouvoir d’achat d’une majorité de citoyens, ce gouvernement a déprimé notre économie et sapé la confiance des citoyens dans leur capacité à contribuer à la relance de l’économie.

 

Thématiques populaires
Culture Discrimination Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé
AUTRES ACTUALITÉS
Bruxelles : La fracture d’adhésion, principale cause de la fracture numérique
Bruxelles La fracture d’adhésion, principale cause de la fracture numérique
Politique : Olivier Maingain était l’invité de Bel-RTL
Politique Olivier Maingain était l'invité de Bel-RTL
Carrefour : Didier Gosuin approuvera le plan de restructuration
Carrefour Didier Gosuin approuvera le plan de restructuration
Roux : DéFI Charleroi dit non à l’implantation de CEYLAN-TECHNICS
Roux DéFI Charleroi dit non à l’implantation de CEYLAN-TECHNICS