ACTUALITÉS

Budget 2019
Pour DéFI, l’accord gouvernemental manque d'ambition !
Le mardi 24 juillet 2018

Pour DéFI, l’accord sur le budget 2019 est incomplet. Le gouvernement Michel/De Wever fait fausse route et continue de faire payer son manque de rigueur budgétaire aux citoyens les plus précarisés.

 

Premièrement, en ce qui concerne l’accord sur l’emploi. La réforme de la dégressivité des allocations de chômage est une hérésie. Les chômeurs se retrouveront encore plus rapidement pénalisés. Bien que l’accord budgétaire du Gouvernement prévoit que cette dégressivité des allocations de chômage soit réduite pour les travailleurs qui suivent une formation dans les métiers en pénurie, DéFI dénonce le fait que si les mesures incitatives à la formation étaient plus significatives en cours de carrière, il ne serait pas nécessaire de prévoir une dégressivité réduite des allocations de chômage.

 

DéFI condamne donc vivement l’attitude du gouvernement Michel/De Wever qui, à nouveau, fait des économies sur la sécurité sociale pour rattraper ses errements budgétaires.

 

Deuxièmement, DéFI dénonce également l’indemnisation des coopérateurs d’Arco à hauteur de 600 millions d’euros. Il n’est en effet pas acceptable que le gouvernement Michel/De Wever propose d’indemniser les actionnaires d’Arco sans avoir obtenu l’accord de la Commission européenne au préalable. Il n’est également pas concevable que seuls les actionnaires d’Arco puissent être indemnisés, et ce, au regard du nombre de personnes lésées par la crise financière de 2008, notamment dans le dossier Fortis. Pour DéFI, cette inégalité de traitement doit être vivement condamnée.

 

Troisièmement, l’accord budgétaire du gouvernement Michel/De Wever ne porte en effet que sur des estimations a minima du Comité de monitoring, soit 2,6 milliards d’euros. DéFI rappelle que, dans son rapport du 8 juillet, le Comité de monitoring a affirmé que le Gouvernement devait trouver 4,3 milliards d’euros pour réaliser l’objectif repris dans le programme de stabilité 2017-2020.

 

Pour DéFI, l’accord budgétaire 2019 est peu ambitieux et le risque de dérapage budgétaire n’est absolument pas écarté.

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé Social
AUTRES ACTUALITÉS
Droits des femmes : Fatoumata Sidibé propose de féminiser l’espace public
Droits des femmes Fatoumata Sidibé propose de féminiser l’espace public
Crainhem : DéFI présentera une liste de rassemblement francophone
Crainhem DéFI présentera une liste de rassemblement francophone
L’interopérabilité entre les sociétés de transports publics : Du constat d’échec et de gaspillage d’argent public aux perspectives d’avenir
L'interopérabilité entre les sociétés de transports publics Du constat d’échec et de gaspillage d’argent public aux perspectives d’avenir
Libin : Une deuxième liste soutenue par DéFI
Libin Une deuxième liste soutenue par DéFI