ACTUALITÉS

Bruxelles
Un bail commercial de courte durée pour les pop-up stores
Le jeudi 13 septembre 2018

Ce jeudi 13 septembre, sur proposition de Didier Gosuin, ministre bruxellois de l’Economie, le gouvernement bruxellois a approuvé l’avant-projet d’ordonnance permettant aux commerces éphémères d’occuper pour quelques mois des espaces commerciaux vides.

 

Depuis plusieurs années, on voit naître dans nos artères commerçantes de plus en plus de magasins éphémères. Installés pour quelques mois, ils liquident des stocks de marchandises, permettent à de petits commerçants de tester leurs produits ou encore à des créateurs de lancer une collection capsule.

« Actuellement, le bail commercial interdit formellement des locations occasionnelles. Pour contourner ce problème, locataires et propriétaires ont recours à une convention d’occupation précaire. Seulement, celle-ci ne relève pas du droit commercial. Nous devions donc proposer un contrat qui assure la sécurité juridique de toutes les parties, grâce à un bail commercial de courte durée », explique Didier Gosuin.

 

Ce bail commercial de courte durée, qui ne pourra excéder un an, permettra de dynamiser le commerce, de tester l’attractivité commerciale d’une artère, de lutter contre la vacance commerciale mais également d’encourager les jeunes entrepreneurs à se lancer en testant leur produit en toute sécurité.

L’ordonnance entrera en vigueur le premier trimestre 2019.

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Mobilité Pouvoirs locaux Santé Social Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
« La crise a montré qu’il y a une véritable solidarité entre les générations »
Débat "La crise a montré qu'il y a une véritable solidarité entre les générations"
« Si un jour il ne devait rester qu’un parti francophone refusant de gouverner avec la N-VA, ce serait DéFI »
Interview "Si un jour il ne devait rester qu’un parti francophone refusant de gouverner avec la N-VA, ce serait DéFI"
« Nous avons une opportunité peut-être historique de faire enfin changer les choses »
statut d'artiste "Nous avons une opportunité peut-être historique de faire enfin changer les choses"
« Nous allons augmenter notre personnel de remédiation pour avoir un accompagnement personnalisé des enfants »
Auderghem "Nous allons augmenter notre personnel de remédiation pour avoir un accompagnement personnalisé des enfants"