ACTUALITÉS

Bruxelles
Il est temps d'encourager l’acquisition de logements neufs
Le mercredi 5 juillet 2017

Quelle solution pour favoriser l’achat de biens immobiliers neufs à Bruxelles ? 

 

Lors des débats de la fin de l’année 2016 concernant la réforme fiscale bruxelloise, « les logements neufs ont été oubliés« , déplore Marc Loewenstein, député bruxellois DéFI.

 

En effet, l’abattement, bien que bénéfique aux Bruxellois, ne vise que les bien existants. Pour l’élu amarante, il faut rétablir une égalité de traitement entre les acquéreurs de logements existants et ceux de logements neufs. 

 

D’autre part, les logements neufs sont soumis à la TVA, ce qui freine les promoteurs à créer davantage de logements à Bruxelles alors que la pression démographique est forte. Pour Marc Loewenstein, cette différence de traitement risque de mener à une augmentation des prix de l’immobilier à Bruxelles.

 

Par ailleurs, il ne faut pas sous-estimer l’impact favorable sur l’emploi que pourrait amener la création de nouveaux logements. Selon la Confédération de la Construction, « chaque million investi dans le secteur de la construction crée 13,5 emplois en Région bruxelloise et 65% de la main-d’œuvre est locale. »

 

Pour sortir de l’ornière, le secteur propose un crédit d’impôt lié à l’octroi d’un permis d’urbanisme pour la construction de logements neufs.

 

Enfin, davantage de logement à Bruxelles signifie aussi davantage de recettes au précompte immobilier, tant pour la Région que pour les communes. « Cet élément doit aussi être pris en compte dans le cadre de l’équilibre budgétaire souhaité par le Gouvernement bruxellois« , indique le député DéFI.

 

Marc Loewenstein a interpellé le ministre bruxellois du Budget en ce sens : quelles mesures peuvent être prises pour encourager l’acquisition de logements neufs à Bruxelles ?

 

Pour le ministre, l’évaluation de la réforme fiscale ne se fera pas avant 2018.

 

Il reconnait qu’il y a certes une fenêtre ouverte sur une avancée pour les logements neufs, avec une formulation toutefois particulière : « La fenêtre n’est pas fermée, mais la vue n’est pas claire. »

 

Enfin, le ministre botte en touche en rappellant que « l’abattement est toujours possible sur le terrain d’une construction neuve. »

 

Affaire à suivre.

 

 

Thématiques populaires
Culture Discrimination Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé
AUTRES ACTUALITÉS
Discriminations : Vivre ensemble, c’est aussi s’amuser ensemble
Discriminations Vivre ensemble, c'est aussi s'amuser ensemble
Gouvernance : DéFI appelle à la cohérence et à la responsabilité
Gouvernance DéFI appelle à la cohérence et à la responsabilité
Périphérie : DéFI refuse la sortie des communes à facilités de Vivaqua
Périphérie DéFI refuse la sortie des communes à facilités de Vivaqua
Comex : Bruxelles à l’assaut de la Silicon Valley
Comex Bruxelles à l’assaut de la Silicon Valley