ACTUALITÉS

Bien-être animal
Bruxelles renforce la protection des équidés utilisés pour le divertissement
Le jeudi 28 mai 2020

Sur proposition de Bernard Clerfayt, Ministre bruxellois du Bien-être animal, la Région bruxelloise va accentuer les interdictions concernant les carrousels à poneys. Trop souple sur plusieurs aspects, la législation actuelle va être renforcée au bénéfice du bien-être des animaux.

Il y avait des « exceptions »

Depuis le 1er janvier 2019, les poneys ne peuvent être utilisés sur les fêtes foraines sur le territoire de la Région bruxelloise. Cette décision, si elle présente l’avantage de protéger les animaux et d’améliorer leur bien-être, souffre de plusieurs faiblesses.
La première, elle ne vise que les fêtes foraines. Ainsi, il est encore possible de trouver un carrousel à poneys sur les marchés, les brocantes ou tout autre endroit alors que le bien-être des animaux est mis en danger de la même manière. La deuxième, elle ne concerne que les poneys et les chevaux. L’interdiction peut donc facilement être contournée si on utilise des ânes, des mulets, des bardots, etc.
Enfin, seule l’activité de carrousels est visée par la législation actuelle alors que les promenades qui se déroulent notamment sur des marchés, manifestations ou fêtes foraines présentent également des risques d’atteintes au bien-être des animaux : stress lié au bruit de la foule et aux odeurs, impossibilité de se reposer de manière adéquate.

« Il était trop facile de contourner la législation »

Afin de pallier ces difficultés majeures, Bernard Clerfayt, Ministre bruxellois du Bien-être animal a décidé de modifier la législation en vigueur.  

« La législation actuelle ne protégeait pas suffisamment les équidés et il est d’ailleurs facile de la contourner en remplaçant les poneys par des ânes ou en s’implantant sur un autre lieu qu’une foire. Soyons conscients que pour le divertissement du public, ces animaux tournent en rond jusqu’à l’épuisement et sont sujets à l’ennui », regrette Bernard Clerfayt, Ministre bruxellois du Bien-être Animal.

Le nouveau projet d’ordonnance, qui doit encore passer les étapes du Conseil d’Etat et du Parlement, interdit les carrousels en tout lieu et les promenades de tous les équidés à l’occasion de différents types de manifestations : fêtes foraines, brocantes, braderies, marchés, manifestations.

« Plus que jamais, nous devons repenser notre relation avec le vivant et avec les animaux. Souhaitons-nous véhiculer une image d’animaux-esclaves auprès de nos enfants ? Ou au contraire, considérer ces équidés de manèges comme des êtres sensibles ? », s’interroge Bernard Clerfayt.

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Mobilité Pouvoirs locaux Santé Social Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
« Les assises doivent évoluer mais il faut conserver le jury populaire »
justice "Les assises doivent évoluer mais il faut conserver le jury populaire"
« Un fonds pour accompagner spécifiquement les personnes qui ont perdu leur emploi pour cause de faillite »
plan de relance de la Région bruxelloise "Un fonds pour accompagner spécifiquement les personnes qui ont perdu leur emploi pour cause de faillite"
Charleroi : pour une Ville créative et apaisée
Charleroi Charleroi : pour une Ville créative et apaisée
« Une concertation avec le monde de la nuit pour une relance cet été encore »
déconfinement "Une concertation avec le monde de la nuit pour une relance cet été encore"