ACTUALITÉS

Bruxelles
L'emploi se porte bien
Le lundi 4 juin 2018

Entre 2016 et 2017, la Région bruxelloise a connu une augmentation de 1,4% du nombre d’emplois. Une croissance plus prononcée en Région bruxelloise qu’en Région flamande où l’emploi augmente de 0,9% et qu’en Région wallonne où il croit de 0,3%. Alors qu’une récente étude de HIVA-KULeuven fait état d’une stabilisation de l’emploi en Région bruxelloise.

En effet, les données fournies par l’étude de HIVA-KULeuven comportent plusieurs biais. Premièrement, elles ne tiennent pas compte de l’emploi indépendant ou des travailleurs sous statut étranger, particulièrement nombreux en Région bruxelloise. A Bruxelles, dont l’économie est essentiellement une économie de services, on compte un nombre important d’indépendants, caractéristique spécifique de cette Région.

Ensuite, les données de l’étude HIVA portent sur juin 2016, soit juste après les attentats, le lockdown et la réfection des tunnels. Il est clair que cette période a été difficile pour Bruxelles, avec un impact certain sur la création d’emplois.

Toutefois, des chiffres complets et plus récents du SPF Economie montrent que le nombre d’emplois en Région bruxelloise connait une croissance de 1,4% pour la période 2016 et 2017. C’est plus qu’en Région wallonne (0,3%) et qu’en Région flamande (0.9%).

Analysés par l’Observatoire bruxellois de l’Emploi et de la Formation, ces chiffres nous apprennent que 726.350 personnes travaillaient à Bruxelles en 2017. Autrement dit, depuis la création de la Région en 1989, il n’y a jamais eu autant d’emplois à Bruxelles. Signe du dynamisme économique de la Région.

Par ailleurs, en ce qui concerne le nombre d’entreprises, si Bruxelles a un taux de faillites et un solde migratoire traditionnellement plus importants que les deux autres Régions, cela ne l’empêche pas, selon le SPF Economie, de compter 101.131 entreprises assujetties à la TVA en 2016 et une création nette de plus de 2000 entreprises.

«Je ne prétends pas que les problèmes de mobilité n’impactent pas le développement économique de notre Région, comme c’est le cas pour Anvers et Liège, encore plus embouteillés. Il est clair que cela influence la localisation des entreprises. Mais les chiffres le prouvent : non seulement l’emploi augmente en Région bruxelloise mais le nombre d’entreprises également »,explique Didier Gosuin, ministre bruxellois de l’Economie et de l’Emploi. « En tant que ministre bruxellois, je tiens à la vérité des chiffres et je refuse les raccourcis d’interprétation menant au Bruxelles bashing.»

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
Didier Gosuin plaide pour une semaine de quatre jours avec formation pour les travailleurs peu qualifiés
région bruxelloise Didier Gosuin plaide pour une semaine de quatre jours avec formation pour les travailleurs peu qualifiés
Fabian Maingain : « Les retombées du Tour de France sont déjà positives »
ville de bruxelles Fabian Maingain : « Les retombées du Tour de France sont déjà positives »
DéFI veut rendre les toitures végétales obligatoires à Charleroi
wallonie DéFI veut rendre les toitures végétales obligatoires à Charleroi
FWB : DéFI répond favorablement à l’invitation à négocier sur la base des “Lignes directrices” du PS et d’Ecolo
FWB DéFI répond favorablement à l'invitation à négocier sur la base des “Lignes directrices” du PS et d’Ecolo