ACTUALITÉS

Interview
“Il faut tenir compte du vécu des citoyens, c’est pourquoi DéFI Wallonie souhaite les placer au centre de la vie démocratique !”
Le mercredi 28 avril 2021

Ce mardi 27 avril, Pascal Goergen, échevin de Grez-Doiceau mais aussi Président de DéFI Wallonie, était l’invité de l’émission “Ma commune et vous” de la télévision locale du Brabant wallon, TV Com. Au programme, le plan de lutte contre la fracture numérique voté par la commune, la plateforme citoyenne digitale de Grez-Doiceau mais aussi l’avenir de DéFI en Wallonie.

Lutter contre la fracture numérique

Lors du dernier conseil communal, la commune de Grez-Doiceau a adopté un plan de lutte contre la fracture numérique. Pour notre échevin de la transition digitale, la crise sanitaire actuelle n’a fait que creuser le fossé entre les citoyens pouvant bénéficier d’un accès au numérique et ceux qui ne le peuvent pas. « Il était temps de proposer ce plan de lutte contre la fracture numérique et nous l’avons fait suite à la demande du conseil consultatif des aînés. C’est donc aussi le fruit d’une discussion et d’une présentation de ce qui se faisait à Grez-Doiceau. Ce qui est vraiment important, c’est de se rendre compte des inégalités. Certaines personnes ne peuvent pas “être connectées” par manque de connaissance : c’est quoi Word ? Comment utiliser Internet ?… Il y aussi une méconnaissance des services liés au “E” comme l’e-banking et l’e-commerce. Pour combler ce fossé, nous allons mettre du matériel informatique à disposition mais il y aura surtout une personne contact à l’administration qui pourra aider les Gréziens à utiliser ce matériel. Nous allons également mettre en place, avec l’Espace public numérique, des formations pour expliquer, par exemple, l’utilisation de “Itsme” ou l’e-id qui permettent, entre autres, l’accès au e-guichet de l’administration. Avec l’appui du conseil consultatif des aînés, nous allons effectuer une enquête pour déterminer quel est le besoin réel de formation pour proposer des choses très concrètes et en adéquation avec les besoins des citoyens. »

Une plateforme digitale de participation citoyenne

Toujours dans le cadre de sa compétence d’échevin à la transition digitale mais également de celle de la participation citoyenne, Pascal Goergen explique la nouvelle plateforme digitale mise en place par Grez-Doiceau : « Il s’agit d’un outil de participation citoyenne accessible aux citoyens qui pourront y retrouver les actualités de la commune liées à cette thématique. Ce n’est pas tout, les Gréziens pourront également y débattre des projets de participation citoyenne et partager leurs idées. Pour finir, la commune y proposera une série de consultations comme celle en ligne actuellement : Pour vous, c’est quoi être citoyen de Grez-doiceau ? Cela prend la forme d’une enquête d’une quinzaine de questions qui nous permettront de définir l’identité de notre commune citoyenne. Sera-t-elle valorisante ? Engagée ? Transparente ? C’est le citoyen qui nous le dira. En conclusion, cette plateforme est LA plateforme des citoyens. »

La commune de Grez-Doiceau était également la première commune de Wallonie à rejoindre le réseau ALDA sous l’impulsion de Pascal Goergen. « Ce réseau prône la démocratie participative et d’ailleurs, grâce à ce réseau, la commune reçoit des informations précieuses sur ce que d’autres communes entreprennent un peu partout en Europe. Nous avons également pu décrocher quelques milliers d’euros pour un projet lié à la démocratie participative avec les jeunes de la commune » explique l’échevin.

DéFI Wallonie, le pari citoyen

Pascal Goergen porte également une autre casquette, celle de Président de DéFI Wallonie. Pour notre président wallon, DéFI Wallonie souffre de la pandémie mais avance : « Ce n’est évident pour personne évidemment en ces temps de crise sanitaire. Seulement 6 semaines après la désignation d’une nouvelle équipe à la tête de DéFI Wallonie, nous avons été confrontés au raz-de-marée de la crise. Cependant, ça nous a permis de construire notre équipe DéFI Wallonie avec les cinq présidents de fédérations provinciales. Notre but est de répondre aux critiques légitimes et constructives que l’on nous adresse c’est-à-dire : DéFI n’est-il pas un parti bruxellois ? Nous devions transposer les combats de Bruxelles en Wallonie et nous définir avec nos spécificités. La “maison Wallonie” devait avoir de nouvelles fondations et nous y avons travaillé en misant sur le pari citoyen. Le fait de miser sur le citoyen est notre marque de fabrique en Wallonie. Lorsqu’on fait des propositions, lorsqu’on veut mettre quelque chose en place…, on doit tenir compte du vécu des citoyens. Les experts, c’est bien mais le citoyen, lui, a son vécu familial, professionnel, quotidien… Chaque thématique que nous abordons, nous l’abordons par le prisme du citoyen. Nous souhaitons le placer au centre de la vie démocratique. Pour conclure, l’avenir de DéFI, c’est son développement en Wallonie et nous y travaillons avec François De Smet. »

Dans la même rubrique
Olivier Gasia devient conseiller CPAS
Braine-l'Alleud Olivier Gasia devient conseiller CPAS
Grez-Doiceau lance une plateforme numérique de participation citoyenne
BRABANT WALLON Grez-Doiceau lance une plateforme numérique de participation citoyenne
DéFI à l’origine de l’ouverture d’une enquête “transparence” sur l’affaire “Picalausa”
TUBIZE DéFI à l’origine de l’ouverture d’une enquête “transparence” sur l’affaire “Picalausa”
Christian Ferdinand, président de la nouvelle Commission développement durable
Braine l’Alleud Christian Ferdinand, président de la nouvelle Commission développement durable
DéFI Wallonie demande une diminution du coût de l’abonnement TEC pour les moins de 25 ans
Mobilité DéFI Wallonie demande une diminution du coût de l'abonnement TEC pour les moins de 25 ans
Fermer les écoles : non ! Vacciner les enseignants : oui ! DéFI Wallonie réclame que les enseignants soient vaccinés de toute urgence !
Fermer les écoles : non ! Vacciner les enseignants : oui ! DéFI Wallonie réclame que les enseignants soient vaccinés de toute urgence !