ACTUALITÉS

Brabant wallon
DéFI Rixensart regrette le manque de transparence de Wikipower et les pratiques commerciales trompeuses de Mega dans le cadre des achats groupés d’énergie
Christian Chapelle et Wikipower
Le mardi 11 janvier 2022

Fin décembre 2021, notre conseiller communal, Christian Chatelle, interpellait le Collège communal de Rixensart sur les pratiques commerciales mises en place par la société Wikipower. En effet, depuis plusieurs années, la commune a mandaté la société liégeoise pour l’organisation d’achats groupés dans le domaine de l’énergie.
Cette proposition de la commune rencontre un succès significatif puisque, si l’on en croit les chiffres avancés par Wikipower, plus de 2.250 ménages rixensartois se seraient inscrits afin de participer au nouvel achat groupé. Or, notre conseiller communal souligne : « Ce type d’initiative, censée mettre en concurrence différents opérateurs d’énergie, peut évidemment sembler positive dans le cadre d’un marché libéralisé, particulièrement lorsque les prix suivent une tendance haussière comme c’est le cas actuellement. La réalité pourrait toutefois être toute autre et cette prétendue « chasse au meilleur prix » n’être qu’un écran de fumée. C’est en tout cas ce que laissent penser les retours d’expérience
de plusieurs Rixensartois qui m’ont interpellé à ce sujet. »

Wikipower et Mega, une relation troublante ?

Suite à ces interpellations citoyennes, Christian Chatelle a mené l’enquête sur les sociétés Wikipower et Mega, le fournisseur d’énergie recommandé par la société liégeoise. « Wikipower est une société créée en 2011 à la suite de la libéralisation du marché de l’énergie. En 2013, un des deux fondateurs quitte le navire et crée le fournisseur d’énergie Mega. Aussi surprenant que cela puisse paraître, Wikipower et Mega sont établis à la même adresse. Il semblerait que Mega soit souvent le seul fournisseur d’énergie à remettre offre lors des achats groupés organisés par Wikipower. En tout cas, cela fait plusieurs années de suite que le « gagnant » de l’achat groupé est systématiquement Mega. »

Des pratiques commerciales trompeuses

L’enquête de notre conseiller communal met également en lumière que « l’offre proposée par Mega semble intéressante et est présentée de manière tonitruante, mais est en fait souvent moins intéressante que ce que les consommateurs peuvent obtenir ailleurs, sans passer par un achat groupé. C’est ce que rapportent de nombreux Rixensartois, et de manière trop fréquente que pour que cela puisse paraître anecdotique…
Les contrats proposés par Mega sont des contrats d’un an. La hausse des tarifs était automatique et significative au terme de celui-ci, pour autant que le client n’ait pas renégocié un autre contrat. Cette pratique a incité l’Inspection Économique à ouvrir une enquête qui a abouti en 2021 à infliger à Mega une amende de plus de 100.000 € pour « pratiques commerciales trompeuses » ! Tout récemment, afin de lisser l’impact de la hausse des prix de l’énergie, Mega a majoré les acomptes des contrats de nombreux clients, y compris les contrats fixes. Cela a également été dénoncé dans la presse, notamment par Test-Achat et fait l’objet d’une nouvelle enquête de l’Inspection Économique. Enfin, le 24 décembre une dépêche de l’agence Belga relayait une mise en garde par la CREG (organe de régulation pour l’électricité et le gaz) , adressée aux consommateurs contre les pratiques de Mega. On peut y lire que Mega passerait régulièrement d’une indexation à l’autre, tantôt sur une base mensuelle, tantôt sur une base trimestrielle, dans le but de figurer artificiellement en bonne place dans les résultats des moteurs de comparaison de prix. La CREG conclut que cela conduit à tromper délibérément les consommateurs. Pourquoi Wikipower ne tient-il pas compte de cette réputation nauséabonde de Mega dans sa sélection du « maître achat » ? Tout cela est interpellant !
»

La réponse de la commune

Le Collège communal avait invité un représentant de Wikipower au conseil communal pour répondre à l’interpellation de Christian Chatelle. Mais, pour notre conseiller, les réponses posaient encore davantage de questions notamment sur la transparence : « Le moins que l’on puisse dire est que les réponses n’ont en aucune manière apporté plus de clarté et n’ont fait que confirmer le manque de transparence et de crédibilité du processus… »
Suite à cette interpellation et au débat qui s’en est suivi, la bourgmestre de Rixensart a envoyé des courriers à Wikipower, la CREG et l’UVCW afin d’obtenir des réponses aux questions de notre conseiller communal. Avec ce premier pas dans la remise en question de ce dossier, DéFI Rixensart se réjouit que le Collège ait pris position en faveur de la défense des droits de ces citoyens. « Nous continuerons à suivre le dossier de près et nous attendons les réponses de Wikipower avec impatience ainsi que les prises de position éventuelles de la commune en fonction. Une première victoire est que la bourgmestre annonce dans son courrier à Wikipower que Rixensart ne souhaite pas poursuivre le partenariat avec cette société pour l’organisation future de l ‘achat groupé d’énergie. » conclut Christian Chatelle.

Dans la même rubrique
DéFI propose la baisse de la TVA à 6% et l’extension du fonds social chauffage
Hausse des prix de l'énergie DéFI propose la baisse de la TVA à 6% et l’extension du fonds social chauffage
Grez-Doiceau appelle à une Europe des villes et communes citoyennes !
Participation citoyenne Grez-Doiceau appelle à une Europe des villes et communes citoyennes !
L’année se termine sur un triste épisode politique à Waterloo
L’année se termine sur un triste épisode politique à Waterloo
Triste cadeau fiscal sous le sapin
Wallonie Triste cadeau fiscal sous le sapin
DéFI approuve le budget, mais souhaite défendre les intérêts futurs de la zone de police Ardennes Brabançonnes
Grez-Doiceau DéFI approuve le budget, mais souhaite défendre les intérêts futurs de la zone de police Ardennes Brabançonnes
DéFI, pour une mobilité ferroviaire accessible et de qualité
DéFI se mobilise, à tous les niveaux de pouvoir, pour les gares DéFI, pour une mobilité ferroviaire accessible et de qualité