ACTUALITÉS

Grez-Doiceau
DéFI approuve le budget, mais souhaite défendre les intérêts futurs de la zone de police Ardennes Brabançonnes
Pascal Goergen et police
Le jeudi 9 décembre 2021

En brabant wallon, le Conseil de police de la semaine dernière avait pour objet principal le budget 2022 de la zone de police des Ardennes Brabançonnes (Grez-Doiceau, Incourt, Beauvechain et Chaumont-Gistoux).

Pour notre échevin grézien, Pascal Goergen, c’était l’occasion de faire plusieurs constats concernant le budget 2022 présenté en équilibre, mais à quel prix…

« L’ambition affichée voici encore quelques semaines par le chef de corps de proposer un budget d’investissements nouveaux a été stoppée net par la réalité des chiffres. La crise sanitaire et les inondations ont – dixit le rapport du chef de corps – nécessité beaucoup de moyens locaux et d’autres charges liées aux salaires, aux pensions,… ont fait le reste » explique Pascal Goergen. « En outre, garder cet équilibre entre la sécurisation, la prévention et la répression (par exemple en matière de vitesse automobile) n’est pas tâche aisée pour notre police locale, mais elle l’accomplit avec professionnalisme et dans l’intérêt de tout un chacun. »

Trois constats

Notre échevin, Pascal Goergen, pose 3 constats : 

Le conseil a approuvé le budget 2022 à l’unanimité car il tient compte de manière très réaliste des contingences internes et externes. A contrario, « je fustige les autres niveaux de pouvoir, le régional et le fédéral qui ne nous gâtent pas. Je regrette la suppression de plus de 30 000 € de la Région wallonne pour l’assistance policière aux victimes. J’avais cru comprendre de la part du gouvernement wallon que le citoyen était au centre de leurs préoccupations… »

« La non-évolution de la norme KUL depuis 20 ans. Les débats en cours dans les travées du parlement fédéral pour modifier ou réformer cette norme KUL concernent apparemment surtout les grandes villes et des problématiques spécifiques (criminalité urbaine, terrorisme, stupéfiants…). J’ai des craintes quant à l’oubli des zones rurales telles que la nôtre. Or, il est primordial de refinancer notre zone de manière structurelle au risque de grever plus encore nos finances communales ».

La bonne gestion et l’utilisation réfléchie des finances dédiées à la zone de police ne sont pas récompensées. « Oui, le budget 2022 est en équilibre mais en utilisant les fonds de réserve de 2017 et de 2018. Il a fallu racler les fonds de tiroirs. Les maigres investissements (133 000 €) ont été prélevés sur le budget ordinaire. Pour Grez-Doiceau, cela fait 1 620 000 € (209 € par habitant). Ce n’est pas rien d’autant plus que le fédéral n’a pas honoré ses promesses initiales à la création des zones de police. Comme d’autres, je suis inquiet pour les finances communales. La revalorisation des salaires, les pensions, l’indexation barémique sont des postes incompressibles et nous devrons – in fine – les prendre en charge au niveau communal si rien n’est fait par le fédéral. »

Pascal Goergen propose, concernant le point du budget et le futur de la zone de police, d’écrire une lettre à la ministre de l’Intérieur au nom de la zone « pour réitérer une fois encore notre demande de révision de la norme KUL en faveur des zones rurales. D’autres conseillers ont également souligné l’importance de refuser tout débat au niveau de la fusion de certaines zones de police. En tout cas pour la zone de police Ardennes Brabançonnes, ce sera non ! »

Dans la même rubrique
DéFI propose la baisse de la TVA à 6% et l’extension du fonds social chauffage
Hausse des prix de l'énergie DéFI propose la baisse de la TVA à 6% et l’extension du fonds social chauffage
DéFI Rixensart regrette le manque de transparence de Wikipower et les pratiques commerciales trompeuses de Mega dans le cadre des achats groupés d’énergie
Brabant wallon DéFI Rixensart regrette le manque de transparence de Wikipower et les pratiques commerciales trompeuses de Mega dans le cadre des achats groupés d’énergie
Grez-Doiceau appelle à une Europe des villes et communes citoyennes !
Participation citoyenne Grez-Doiceau appelle à une Europe des villes et communes citoyennes !
L’année se termine sur un triste épisode politique à Waterloo
L’année se termine sur un triste épisode politique à Waterloo
Triste cadeau fiscal sous le sapin
Wallonie Triste cadeau fiscal sous le sapin
DéFI, pour une mobilité ferroviaire accessible et de qualité
DéFI se mobilise, à tous les niveaux de pouvoir, pour les gares DéFI, pour une mobilité ferroviaire accessible et de qualité