ACTUALITÉS

Bonne gouvernance
DéFI votera le décumul intégral !
Le vendredi 9 mars 2018

Fabian Maingain, député bruxellois DéFI, a récemment déposé une proposition d’ordonnance visant à instaurer le décumul intégral entre la fonction de bourgmestre et le mandat de membre du Parlement de la Région de Bruxelles-Capitale, de la Chambre des Représentants, du Sénat, du Parlement flamand et du Parlement européen.

Le texte interdit à tout élu local, bourgmestre ou échevin, de cumuler cette fonction avec celle de député. L’instauration d’une telle mesure permettra de garantir une plus grande disponibilité des élus, de modérer la rémunération des mandataires publics et de limiter la concentration du pouvoir. L’objectif étant de défendre les intérêts des citoyens et non plus uniquement ceux d’un seul pouvoir. Aujourd’hui, les citoyens ont de grandes attentes en matière de gouvernance. Il convient pour cela de prévoir que les responsabilités de la gestion de la société soient réparties entre un maximum de personnes, permettant ainsi à davantage de citoyens de s’engager et de s’investir dans la chose publique.

Pour rappel, DéFI est à l’initiative de nombreuses propositions visant à améliorer la bonne gouvernance et a contribué à plafonner les revenus publics, a supprimé la liste des candidats suppléants afin de donner plus de poids au vote des électeurs et a instauré la parité stricte alternée sur les listes communales et régionales mais aussi au sein des collèges communaux.

 

Le décumul à Bruxelles sera-t-il bloqué par les néerlandophones ? 

Aujourd’hui, cette réforme de la gouvernance souhaitée par les citoyens est soutenue par une majorité au parlement bruxellois (DéFI-PS-Ecolo-Groen-sp.a soit un minimum de 48 députés sur 89).
Ce mardi 13 mars, la commission réunie des Affaires Générales du parlement bruxellois procédera au vote du texte ! A cette occasion les masques tomberont !  Le cdH et le MR se joindront-ils aux progressistes en votant le décumul intégral et non une demi-mesure uniquement pour les communes de 50.000 habitants ?
La réforme sera-t-elle bloquée par une minorité de partis flamands ? 
En effet, N-VA, Open-VLD et CD&V soit 10 sièges sur 89 n’ont pour l’heure pas exprimé leur soutien à la réforme !
Pour DéFI, cette réforme ne saurait-être bloquée par une minorité linguistique ni transformée en problème communautaire. En effet, cette réforme de la gouvernance dépasse le cadre linguistique de par le soutien des élus Groen et sp.a et en ce qu’elle concerne un fondement des nouveaux modes de bonne gouvernance.

 

Le groupe DéFI est impatient de voter la proposition d’ordonnance portant sur le décumul ce mardi 13 mars en Commission réunie des Affaires Générales du parlement bruxellois. S’il est soutenu par la majorité des élus, ce dispositif entrera en vigueur lors du prochain renouvellement intégral du parlement de la Région bruxelloise, à la suite des élections régionales de 2019.

En route vers la #BonneGouvernance !

Thématiques populaires
Culture Discrimination Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé
AUTRES ACTUALITÉS
Politique : Olivier Maingain était l’invité de Bel-RTL
Politique Olivier Maingain était l'invité de Bel-RTL
Carrefour : Didier Gosuin approuvera le plan de restructuration
Carrefour Didier Gosuin approuvera le plan de restructuration
Roux : DéFI Charleroi dit non à l’implantation de CEYLAN-TECHNICS
Roux DéFI Charleroi dit non à l’implantation de CEYLAN-TECHNICS
Communales 2018 : Emmanuel De Bock est tête de liste à Uccle, Joëlle Maison deuxième candidate
Communales 2018 Emmanuel De Bock est tête de liste à Uccle, Joëlle Maison deuxième candidate