ACTUALITÉS

Baromètre politique
Un nouveau sondage confirme la bonne santé de DéFI
Le mardi 17 octobre 2017

Le baromètre politique La Libre/RTBF/De Standaard/VRT/TNS, publié ce mardi 17 octobre dans le quotidien La Libre Belgique, confirme, en effet, les bons résultats qu’avait obtenus DéFI le 7 septembre dernier.

Wallonie

Pour l’heure, en Wallonie, DéFI progresse de 3,4 points pour atteindre les 5,8% d’intentions de vote au fédéral. Ce résultat conforte l’implantation de DéFI en Wallonie, due à l’investissement de Jonathan Martin, président de DéFI Wallonie, et de ses équipes.

Olivier Maingain, président de DéFI, se hisse, quant à lui à la 3e place dans le classement des personnalités politiques (derrière les Wallons Paul Magnette et Elio Di Rupo).

 

Région bruxelloise

En Région bruxelloise, DéFI atteint 14,3% des intentions de vote, affichant une progression de 3,5 points.

Olivier Maingain reste 1er dans le classement des personnalités politiques, tandis que Didier Gosuin décroche la 7e place (devant Rudi Vervoort, Ministre-président bruxellois).

 

Ce baromètre politique confirme que le parti amarante est en progression constante dans la partie francophone du pays.

 

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
10 ans du Centre Malou : « Les seniors peuvent participer à autant d’activités qu’ils souhaitent »
Woluwe-Saint-Lambert 10 ans du Centre Malou : "Les seniors peuvent participer à autant d’activités qu’ils souhaitent"
Alain Kestemont : « Nous allons mettre en place un parrainage de jeunes en difficultés par des policiers de notre zone »
Communales, un an après : Anderlecht Alain Kestemont : "Nous allons mettre en place un parrainage de jeunes en difficultés par des policiers de notre zone"
Patrick Pynnaert : « On ne respecte pas la mémoire »
Fort de Cognelée Patrick Pynnaert : "On ne respecte pas la mémoire"
Le Conseil Général a officiellement arrêté un calendrier
Présidence de DéFI Le Conseil Général a officiellement arrêté un calendrier