ACTUALITÉS

Région bruxelloise
Banques, dehors les seniors ?
Le mardi 2 novembre 2021

En près 10 ans, le nombre d’agences bancaires belges a drastiquement diminué, près de 40% d’entre elles ont déjà disparu. Force est de constater qu’il devient de plus en plus difficile de trouver un distributeur de billets près de chez soi. Pour justifier ce phénomène, la Fédération belge du secteur financier annonce que plus de 90% des Belges préfèrent les paiements sans argent liquide (et notamment les paiements en ligne). Mais cette digitalisation croissante des services, n’est-elle pas aussi un vecteur de discrimination ? La fracture numérique existe bel et bien et nos seniors, plus nombreux que dans d’autres communes de Bruxelles, en font particulièrement les frais.

Vulnérabilité technologique et augmentation des tarifs

Selon le baromètre de l’inclusion numérique, 28% des personnes âgées de 65 à 74 ans n’ont jamais utilisé internet et une personne âgée sur deux possède de faibles compétences pour utiliser de façon autonome et effective les technologies numériques. En fermant les agences bancaires, on renforce les inégalités et les personnes âgées se sentent exclues et laissées pour compte de ce nouveau système bancaire.
De nombreuses personnes âgées témoignent aussi de la difficulté à suivre régulièrement l’évolution de leur compte bancaire en ligne. Pire encore, certaines opérations auparavant gratuites comme les virements papiers sont devenues payantes et la tarification augmente d’année en année.

Solutions possibles ?

Notre député bruxellois, Jonathan de Patoul, interrogeait, ce mercredi 27 octobre, les Ministres des Finances et de l’Économie du gouvernement bruxellois sur le sujet. Une réflexion est, en effet, en cours au sein de la « Belgian ATM Optimization Initiative » (Batopin) avec à la clé une optimisation globale du réseau de guichets automatiques. Six premiers distributeurs de billets « neutres » ont d’ailleurs déjà été installés en Belgique. D’autres points cash similaires, n’appartenant pas à une banque en particulier, devront être déployés à l’avenir. La Ministre de l’économie a confirmé que selon ses échanges avec Batopin, 97% des Bruxellois devraient avoir un distributeur de billets à moins d’un kilomètre de son domicile. Le député restera toutefois très attentif quant à l’effectivité de cette promesse et aux critères utilisés pour cette optimisation et son déploiement. Il a également insisté pour que l’on n’oublie pas les personnes à mobilité réduite dans l’accessibilité de ces points cash et demandé de rencontrer les acteurs du réseau Batopin pour en discuter avec eux.
Enfin il a rappelé à la Ministre que si la Région bruxelloise n’a que peu de levier dans ce dossier, des associations tel que Financité, Espace Seniors et Énéo, travaillent entre autres pour une finance au service de l’intérêt général, non discriminante et proche du citoyen, les soutenir paraît dès lors pertinent.

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Mobilité Pouvoirs locaux Santé Social Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
Nous devons plus que jamais éviter de donner de faux espoirs aux victimes et être à la hauteur de leurs attentes !
25 novembre Nous devons plus que jamais éviter de donner de faux espoirs aux victimes et être à la hauteur de leurs attentes !
Violences faites aux femmes : DéFI bouge les lignes
Mobilisation Violences faites aux femmes : DéFI bouge les lignes
La commune de Woluwe-Saint-Lambert, un exemple de dynamisme et de bonne gestion !
Région bruxelloise La commune de Woluwe-Saint-Lambert, un exemple de dynamisme et de bonne gestion !
Face au boom des budgets participatifs, la Région bruxelloise rappelle quelques règles pour assurer leur efficacité
Budgets participatifs Face au boom des budgets participatifs, la Région bruxelloise rappelle quelques règles pour assurer leur efficacité