Culture
Avenir des espaces Points Culture et des Médiathèques sous gestion locale
Le mardi 23 avril 2019

Il y a quelques jours, un article de presse faisait part de la décision de mettre fin à la location du prêt média au sein des espaces « Point Culture ». L’évolution de la consommation des médias de musique et de film via le streaming entraîne, on le sait, une diminution très forte du prêt de média physique.

Lors de la dernière séance plénière, la ministre a répondu à deux questions d’actualité mais des questions supplémentaires et des précisions sont nécessaires car d’une part, la situation des médiathèques sous gestion locale n’a pas été abordée et d’autre part, un conseil d’administration de Points Culture s’est tenu début avril.

Voici une dizaine d’années que le prêt média diminue drastiquement posant la question de la nécessité et de l’utilité de poursuivre du prêt média via les médiathèques. La Fédération Wallonie-Bruxelles s’est d’abord séparée de certaines médiathèques devenues sous gestion locale, les communes choisissant soit de les intégrer aux bibliothèques, aux centres culturels soit de poursuivre dans un espace propre de médiathèque. D’autre part, la médiathèque de la Communauté française a évolué vers PointCulture réalisant une transformation du travail vers des activités de médiation, d’information, de découverte de talents, de formation …

L’annonce aujourd’hui de mettre fin au prêt en 2020 dans les espaces PointCulture, de ramener le prêt vers les bibliothèques et d’arrêter dès à présent l’achat de nouveautés pose non seulement la question de l’avenir du prêt mais aussi de l’avenir même des espaces PointCulture.

J’aimerais dès lors interpeller la ministre, d’une part, sur la nouvelle convention avec PointCulture et avec les médiathèques sous gestion locale.

  • Comment la fin du prêt média en 2020 est-elle intégrée dans ces conventions ?
  • Le prêt, même s’il a fortement diminué, reste quand même le poste principal de fréquentation des Points Culture. Pouvez-vous apporter une analyse en termes de fréquentation ?On évoque un rapprochement avec les bibliothèques principalement. C’est une excellente idée. Il aurait peut-être fallu l’imposer il y a près de 10 ans. La difficulté qui transparait aujourd’hui porte d’une part, sur les statuts du personnel puisque le personnel des bibliothèques est parfois du personnel communal, dans d’autres cas du personnel d’asbl. Y a-t-il déjà une réflexion à ce sujet ? QuUn question se pose aussi par rapport aux bibliothèques : la disparité de tarif. Les livres sont prêtés pratiquement gratuitement tandis que pour les médias, CD, DVD et jeux, etc., un tarif est demandé. Comment voyez-vous l’évolution ?
  • L’annonce de ces derniers entraîne d’autres questions :
  • Autre difficulté, le problème informatique. PointCulture a développé un système informatique propre mais les bibliothèques disposent d’autres programmes. Les bibliothèques ne partagent d’ailleurs pas toutes le même système de thésaurus. Quid ? Qui prendra en charge le transfert des données et l’adaptation du logiciel des bibliothèques ?
  • Ensuite, j’aimerais aborder les questions pratiques de cette disparition ou de cette évolution du prêt.Qu’en est-il au niveau juridique de l’évolution de la structure PointCulture ?
  • Quelle évolution prévoyez-vous pour les médiathèques sous gestion locale ?
  • Comment sont-elles informées de l’évolution et de l’avenir ?
  • Il faut évidemment pouvoir prévoir aussi pour ces médiathèques sous gestion locale l’avenir au niveau budgétaire, au niveau du personnel etc..
  • On parle beaucoup de rapprochement avec les bibliothèques mais quid du rapprochement avec les centres culturels ? En effet, la fonction de prêt pourrait logiquement se rapprocher des bibliothèques mais toute la fonction de médiation, d’information culturelle, etc.. pourrait se rapprocher des centres culturels. Comment les centres culturels ont-ils été intégrés au processus de réflexion du devenir de PointCulture et des espaces de PointCulture ?
  • Qu’en est-il de l’avenir du personnel de PointCulture et des médiathèques sous gestion locale ? Où en sont l’information et les négociations avec ce personnel ?
  • Et pour terminer une question très pratique et immédiate : les médiathèques sous gestion locale proposent les médias en passant par le fonds venant de PointCulture. L’annonce de l’arrêt de l’acquisition de nouveautés pose un vrai problème. Les questions posées par les emprunteurs sont nombreuses. Qu’en est-il ? Y a-t-il vraiment fin des acquisitions dès maintenant ? Comment les médiathèques sous gestion locale et comment les espaces PointCulture informent-ils leurs emprunteurs qui sont encore quelques milliers quand même en Fédération ?

Découvrez :

Le compte rendu des débats

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
« Mon but ? Mener une réflexion sur la réorganisation des institutions et politiques francophones pour gagner en efficacité »
Institutionnel "Mon but ? Mener une réflexion sur la réorganisation des institutions et politiques francophones pour gagner en efficacité"
« On a fait l’expérience du dialogue avec la N-VA au gouvernement et on a vu que c’était un poison »
Rentrée politique "On a fait l'expérience du dialogue avec la N-VA au gouvernement et on a vu que c'était un poison"
FWB : DéFI répond favorablement à l’invitation à négocier sur la base des “Lignes directrices” du PS et d’Ecolo
FWB DéFI répond favorablement à l'invitation à négocier sur la base des “Lignes directrices” du PS et d’Ecolo
De bourgmestre à député : comment garder le lien avec les citoyens ?
Région bruxelloise De bourgmestre à député : Comment garder le lien avec les citoyens ?